octobre 2009
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Commentaires récents

Le 230V

Pour qu’on se sente sur Schnaps « comme à la maison », et surtout pour qu’il fasse une température supérieure à 8°C même pendant les premiers frimas d’octobre, il faut faire … comme à la maison : installer un réseau de câbles permettant de distribuer la tension secteur dans tout le bateau.

Il y a 3 choses principales à alimenter en 230V alternatif : le chargeur de batteries, qui comme son nom l’indique permet de charger les batteries, le chauffe-eau, qui comme son nom l’indique permet de chauffer l’eau, et le radiateur, qui comme son nom l’indique est un radis qui n’a pas raison. S’ajoutent à cela quelques prises murales permettant de brancher ordinateurs, petit électroménager, radio ou modem (oui pasqu’on a aussi internet et le téléphone sur le bateau, comme à la maison qu’on vous dit !).

Comme nous voulions changer certains éléments de place, et comme certaines connexions ne nous inspiraient guère confiance (pas d’étanchéité, dominos noyés dans le scotch), on a décidé de tout démonter et de tout refaire, du branchement sur la rallonge aux prises en passant, bien sûr, par le tableau électrique.

Bref, achat de câble ad-hoc (3×2.5 mm², largement de quoi passer les 16 A autorisés par le disjoncteur), et c’était parti pour une joyeuse séance de passage de câble dans tous les recoins possibles, avec une bonne dose de patience et un zeste de bourrinage sauvage pour faire passer un câble de 11 mm de diamètre dans un trou de 10 mm non agrandissable à un endroit inaccessible dans les 3 cm entre un panneau de vaigrage et la coque. Puis câblage de tout ça bien proprement dans des boites de dérivation, plus rapide à dire qu’à faire vu les tailles respectives des câbles, des dominos et des boîtes de dérivation  !

Le boîtier de dérivation principal : à gauche l'arrivée du tableau (dégainée en partie pour passer un ptit trou), en haut la prise d'alimentation du téléphone et du modem, et à droite le câble qui va à la cuisine et celui qui va au chauffe-eau

Le boîtier de dérivation principal : à gauche l'arrivée du tableau (dégainée en partie pour passer un ptit trou), en haut la prise d'alimentation du téléphone et du modem, et à droite le câble qui va à la cuisine et celui qui va au chauffe-eau. On voit aussi le câble du téléphone, tout à gauche.

Au passage, plusieurs modifications bien pratiques : remplacement de la prise du chauffe-eau par un interrupteur, permettant de l’arrêter facilement sans devoir ouvrir le coffre arrière, et ajout d’un autre interrupteur pour commander la mise sous tension d’une prise destinée à la cuisine, tout ça pour ne pas avoir à débrancher la mini-table à induction (voui voui, comme à la maison, encore !!) à chaque fois.

Câblage des prises de la cuisine et du carré. L'interrupteur de droite commande la prise du milieu sur laquelle vient se brancher la table à induction.

Câblage des prises de la cuisine et du carré. L'interrupteur de droite commande la prise du milieu sur laquelle vient se brancher la table à induction.

Tout cela a fini par le raccordement au tableau électrique, à la mise sous tension et … à la coupure d’électricité de tout le quai lors de la commutation du chauffe-eau … Résistance foutue (résistance bouillue ?) …

Câblage du tableau électrique permettant d'utiliser le 230V en toute sécurité !

Câblage du tableau électrique permettant d'utiliser le 230V en toute sécurité !

Et depuis, même sans eau chaude, la vie sur Schnaps peut se poursuivre dans une atmosphère chaleureuse et moins grelotante, en attendant un jour prochain l’autonomie relative (au plein de fioul près) que nous apportera l’installation de la mini-chaudière, en cours de montage progressif !


Cet article en PDF


2 comments to Le 230V

  • Mamounette

    Bravo les électriciens !

    Papounet et Mamounette qui s’en vont faire un pique nique vers l’Aigoual à Valleraugues pour visiter le jardin des Sambucs !

    Gros bisous.

  • Steph

    Chapeau aux bricoleurs !
    Le tout expliqué, commenté et en images ; digne d’un cours « L’électricité marine en toute sécurité et en 5 leçons :-) »
    Bisous à tous les deux et à la prochaine à Lorient.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>