août 2020
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Commentaires récents

Tetris dans les toilettes

Parfois on a de la chance dans notre planning de déplacements au chantier. On serait montés pile poil un week-end d’inondations, ce qui aurait sacrément rallongé la durée du trajet, si Dave et Julie n’étaient pas passés à Auckland le week-end précédent. Et là, non, on est restés sagement à Auckland, et on est montés un week-end humide mais pas inondé.

La cuisine s’équipe d’étagères. Elle est presque finie, la plaque en inox du plan de travail est en cours de fabrication.

Les étagères de la cuisine, conçues pour accueillir le robot Bosch-à-tout-faire de la cuisine et pour optimiser l’espace derrière l’ouverture de la porte du frigo

Dans la table à cartes, si vous êtes très forts aux jeux des 7 différences, vous verrez…

…que toutes les étagères ont des rebords pour éviter que le bazar ne tombe dès que le bateau bouge

Dans la cabine arrière, les parents auront droit à un tout nouveau sommier sous le matelas. Celui-ci est conçu pour faciliter l’accès aux coffres sous le lit.

La partie sans les gros trous (qui sont là pour faciliter l’aération du matelas) couvre les étagères maintenant accessibles sans soulever le matelas.

Tous les panneaux de contreplaqué qui entrent dans le bateau, qu’ils soient fixes ou mobiles (par exemple les portes), sont recouverts de résine pour les protéger de l’humidité.

Les portes de placard ont été enduites de résine. Elles seront aussi peintes en blanc.

Tout un tas de panneaux résinés

Et tout un tas de panneaux en attente d’être résinés

Dans les toilettes, on avait poussé les murs pour faire entrer la machine à laver. Il va y avoir du monde dans les toilettes : les toilettes bien sûr, avec leur électroscan qui traite les déchets, l’orgue à prouts qui nous permet de décider où les déchets vont et d’empêcher l’eau de mer de remplir les toilettes et le bateau grâce à leur col de cygne, un espace vide derrière l’orgue pour un éventuel futur réservoir à eaux noires, la machine à laver, et accessoirement un humain de temps à autre.

Sans les murs ni la coque – mais le plancher donne une idée de l’emplacement des parois verticales – voici l’ameublement des toilettes

On avait apporté les éléments pour tester l’aménagement dans les toilettes et on a bien fait. Le positionnement, encore temporaire, des fixations de la machine à laver était trop bas. Quelques centimètres trop bas, mais assez pour que l’électroscan ne passe pas… Heureusement, en remontant les fixations de la machine, tout rentre. Ouf !

Tomtom fait des essais dans les toilettes. Même en ayant poussé les murs, c’est pas très grand.

Positionnement de l’orgue à prouts

Quelques notes sur la machine à laver pour que les gars du chantier comprennent ce qu’on veut

Comme quoi, c’est vraiment important de monter faire un point au chantier régulièrement, en tous cas assez tôt pour voir ce qui pourrait poser problème avant que ça ne pose effectivement problème… On a de la chance que Dave et Julie nous accueillent le week-end !

Le petit jeu

Vous êtes timides ? Peur de vous tromper en proposant un truc qui n’a rien à voir avec la choucroute ? Faut pas avoir peur, si je mets des petits jeux c’est parce que ça m’amuse, parce que ça vous donne un prétexte pour mettre des commentaires et participer un peu à notre gros projet, et parce que plus vos propositions sont loufoques plus je rigole. Si recevoir un mél « les baleines et les coquillages ont encore écrit un article » vous tire un petit sourire, sachez chez moi c’est un gros sourire euphorique que chaque mél « vous avez un nouveau commentaire de telle personne chouette » déclenche !

Donc, cékoicà ? Avec deux photos, de près et de loin, d’un peu de matériel arrivé récemment et pas encore utilisé pour Schnaps.

Le colis vu de loin

Et un zoom sur le contenu du colis

C’est pas particulièrement technique, donc pas d’excuse, je compte sur vos commentaires pour mes sourires euphoriques Smile


Cet article en PDF


Du plafond au sol

Il y a quelques semaines, on a fait un tableau +/- pour décider du revêtement pour le plan de travail de la cuisine. Les deux options étaient soit l’inox, soit le chêne (enfin le même revêtement que le plancher, et voilà, j’ai révélé le choix du plancher, on opte pour du chêne) recouvert de plusieurs couches de résine spécialement faite pour ça. Au final c’est l’inox qui a gagné grâce à son argument « on …

Poursuivre la lecture de « Du plafond au sol »

Des petits mots plein partout

Le week-end dernier quand on est allés voir Schnaps, on a trouvé plein de petits mots sur du ruban de masquage, dans tous les coins, avec plein de questions.

Par exemple, cette question « Comment ce panneau est-il censé tenir avec le reste ? »

Et c’était bien vu que ça nous a permis de voir du premier coup d’oeil les informations dont les gars du chantier avaient besoin pour continuer. Comme on …

Poursuivre la lecture de « Des petits mots plein partout »

« You’re trying to fit a lot of things in a small space »

C’est ce que Dave nous a dit samedi quand on est allés voir Schnaps et l’équipe qui travaille sur Schnaps. Oui, c’est vrai… N’empêche qu’il ne restera pas beaucoup de volumes qui ne soient pas optimisés à bord !

Les travaux de l’intérieur continuent, et c’est un plaisir de voir la qualité de ce que le chantier nous fabrique. Ça fait plaisir aussi de voir Bouzouk et Boulette s’attribuer les couchettes dans la cabine avant, …

Poursuivre la lecture de « « You’re trying to fit a lot of things in a small space » »

Reprise des travaux

Pendant le confinement, tout s’est arrêté – enfin presque. Mais l’activité a repris, donc nos voyages dans le Nord pour voir l’avancée des travaux aussi.

En ce moment, c’est l’intérieur qui avance. La cuisine commence à ressembler à une cuisine avec un frigo immense, on a un placard et une mini-penderie, la cabine avant s’équipe d’un faux-plafond…

En photos :

L’intérieur du frigo avant peinture. Il est immense, on va pouvoir stocker de …

Poursuivre la lecture de « Reprise des travaux »

4 semaines pour s’entraîner à naviguer

C’est un peu de la triche : on a internet à volonté, de l’énergie à gogo, de l’eau douce au robinet sans limite, l’option appros au supermarché du coin, la possibilité de prendre l’air sur le toit de l’immeuble, bien plus de place que sur un bateau, pas de quarts de nav à assurer, et un sol qui ne bouge pas. Mais tant qu’à être confinés, autant en profiter pour voir les bons côtés (NdClFC …

Poursuivre la lecture de « 4 semaines pour s’entraîner à naviguer »

Ptits jeux à gogo

On a failli aller voir Schnaps avant que je n’aie raconté notre visite précédente. Mais pour ne pas faillir à ma promesse, et surtout pour cause de virus à ne pas trimballer à droite à gauche, j’ai eu un peu de temps en plus pour m’occuper de cet article. Pas si facile de jouer à la maîtresse à la maison, de récupérer toutes les photos et d’écrire un article, mais on finit par y arriver, …

Poursuivre la lecture de « Ptits jeux à gogo »

L’intérieur

Je pourrais trouver bien des excuses pour avoir omis d’écrire un article lors de notre précédente visite sur Schnaps début février. On était trop occupés, entre la marmaille, la conception des travaux, les trajets, le boulot. Mais l’excuse la plus honnête c’est sûrement qu’on préfère partager nos expériences positives que des visites déroutantes…

Ceci dit, on n’a jamais caché que ce n’est pas toujours une partie de plaisir de rénover un bateau, de voyager, …

Poursuivre la lecture de « L’intérieur »

Une petite mousse de plus

Pas de nouvelle visite sur Schnaps ces derniers jours… Faut dire que ça n’aurait pas été très raisonnable de faire beaucoup de route vu que Binouille devait pointer le bout de son nez depuis le 9 janvier selon la théorie – déjà mise à mal par Bouzouk et Boulette – qu’un bébé sort au bout de 40 semaines.

La voilà donc, elle a fini par rejoindre le Schnapsipage le 25 janvier.

Et oui, c’est …

Poursuivre la lecture de « Une petite mousse de plus »

2020, ça va être bien !

On vous a gâtés en 2019 : pas moins de 19 articles (soit une augmentation de 1800% par rapport à l’année précédente) ! Et comme les travaux ne sont pas exactement finis, nos fidèles lecteurs vont profiter de quelques autres articles en 2020. En commençant par celui-ci.

D’abord, profitons du premier article de l’année pour vous souhaiter plein de bonnes choses, du bon vent, une bonne mer, des inspirations un peu folles, des coups …

Poursuivre la lecture de « 2020, ça va être bien ! »