juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Des petits mots plein partout

Le week-end dernier quand on est allés voir Schnaps, on a trouvé plein de petits mots sur du ruban de masquage, dans tous les coins, avec plein de questions.

Par exemple, cette question « Comment ce panneau est-il censé tenir avec le reste ? »

Et c’était bien vu que ça nous a permis de voir du premier coup d’oeil les informations dont les gars du chantier avaient besoin pour continuer. Comme on est quand même organisés il était bien prévu qu’on parle des sujets soulevés par les questions, mais j’ai trouvé cette initiative rigolote, pratique (on sait exactement de quoi les gars parlent, le ruban de masquage jaune est bien visible donc on ne rate pas une question) et signe qu’eux aussi y mettent du leur pour que la communication fonctionne bien même si on ne peut pas être là tous les jours.

Julie nous en a diplomatiquement glissé un mot, les gars sont fiers du travail qu’ils font (ils ont raison), et ils tiennent à ce que tout soit parfait. Y compris les choses qu’on n’avait pas prévu de changer cette fois-ci… Il a fallu qu’on réfrène leurs ardeurs concernant un panneau d’accès au moteur qui n’est pas parfaitement aligné (oui ça vaudrait sûrement le coup de le faire plus grand, mais ça voudrait dire repenser comment on attache les filtres, et on a assez de choses à penser comme ça, donc on ne va pas y toucher cette fois-ci). Quand à l’échelle de la descente, ornée d’un seul mot sur ruban de masquage, « Staying? », avec son point d’interrogation qui sous-entendait que le lino bleu est hideux et que les angles des marches sont brutaux, on a cédé, ils vont en faire quelque chose de mieux.

L’échelle de la descente n’a pas l’heur de plaire aux gars du chantier

En ce qui concerne nos travaux, les assises aux extrémités de la table, qui peuvent aussi se transformer en table, sont maintenant fabriquées et entrent pile poil dans les espaces qui leurs sont dédiés. Des photos du côté bâbord :

Version grand canapé : la « petite table » complète l’assise, on a un grand coffre dessous

Version table (il faut imaginer la table fixée à une hauteur de table, la fixation n’est pas encore en place), le panneau du coffre est poussé vers le fond.

On pourra même, si on veut, joindre la grande table du carré à la petite table bâbord, si on fait un grand repas avec plein de gens à bord.

On pourra avoir plein de configurations, plein de petits espaces pour que chacun trouve sa place, et les gènes « déménagement intérieur » de la famille de Clairette, qui consistent à déplacer les meubles dans la maison régulièrement pour changer l’espace, auront l’occasion de s’exprimer.

Sur les photos on peut aussi voir les étagères et coffres, accessibles facilement sans soulever tous les coussins, ainsi que les « poignées » toutes simples : des trous pour passer un doigt. Sobre, pratique, et ça ne risque pas de rouiller ni de casser !

Les toilettes ont un nouveau plancher, avec une petite trappe dessous qui permettra de glisser une clef pour fixer la base des toilettes. La coque n’est pas encore isolée à cet endroit-là, les gars du chantier voulaient vérifier quelle épaisseur d’isolation on voulait (d’où le petit mot sur ruban de masquage sur la coque).

La cuvette du trône

Les meubles de la table à cartes se montent, pour accueillir les batteries en bas, les équipements d’électricité et d’électronique au-dessus, et du rangement dans tout l’espace laissé libre par lesdits équipements.

La photo déforme un peu l’espace, j’ai fait un panorama pour y voir quelque chose malgré le manque de recul

Parmi les décisions à prendre pour la suite des travaux, outre la question de la peinture (les enfants proposent un extérieur en couleurs arc-en-ciel, on aime bien leur créativité mais on va sûrement opter pour des choix plus sobres), se pose la question des planchers. Tout sera blanc dans Schnaps, sauf les housses des coussins (gris bleu, avec le tissu qu’on avait acheté pour refaire le carré) et les planchers. On a réduit la palette des choix à du American White Oak ou du Hard Maple.

Des échantillons dans leurs pochettes plastiques et sous une lumière pas vraiment idéale

Le choix final dépendra de la disponibilité et du prix du bois.

Petits jeux

J’ai deux petits jeux pour nos lecteurs assidus et joueurs. Un qui sera sûrement trop facile pour Damien-qui-gagne-tout-le-temps, et un autre un peu plus corsé.

Le « facile » d’abord

C’est quoi le truc en forme de boomerang au premier plan ?

Et le corsé, en deux photos recto verso. Petit indice : ça ira dans la salle de bains quand ça sera couvert de résine et peint.

Côté verso

Côté recto

À vos commentaires !

Des détails sur les tables

L’idée des tables à plusieurs options n’est pas forcément très claire pour nos lecteurs qui n’ont pas passé autant de temps que nous à la conception (ou à poser des questions sur la conception parce que c’est Tomtom qu’a conçu).

Vue de dessus, pour les options des tables :

Avec une seule table, la table principale du carré

Les assises près des coques sont transformées en tables. J’aurais aussi pu mettre une image avec juste une des assises transformée en table.

L’option méga-grande-table pour plein plein de gens. J’aurais aussi pu remettre la table bâbord en mode assise, une autre façon d’avoir une grande table.

Zoom sur le côté bâbord

En mode canapé, le rangement du milieu est très grand et on peut mettre plein de fesses dessus

En mode table, le panneau vertical sous l’assise est poussé vers la coque, il y a moins d’espace de rangement dessous mais une petite table pour les petits ou les grands, avec de la place pour les jambes. Et on peut encore passer au milieu dans le couloir !

Et de l’autre côté c’est pareil :

Une grande couchette pour s’asseoir tout autour de la table, des rangements dessous

Une plus grande table, moins de rangements dessous vu que le panneau est poussé au fond pour laisser de la place pour les jambes de ceux qui s’asseyent sur les coussins


Cet article en PDF


« You’re trying to fit a lot of things in a small space »

C’est ce que Dave nous a dit samedi quand on est allés voir Schnaps et l’équipe qui travaille sur Schnaps. Oui, c’est vrai… N’empêche qu’il ne restera pas beaucoup de volumes qui ne soient pas optimisés à bord !

Les travaux de l’intérieur continuent, et c’est un plaisir de voir la qualité de ce que le chantier nous fabrique. Ça fait plaisir aussi de voir Bouzouk et Boulette s’attribuer les couchettes dans la cabine avant, …

Poursuivre la lecture de « « You’re trying to fit a lot of things in a small space » »

Reprise des travaux

Pendant le confinement, tout s’est arrêté – enfin presque. Mais l’activité a repris, donc nos voyages dans le Nord pour voir l’avancée des travaux aussi.

En ce moment, c’est l’intérieur qui avance. La cuisine commence à ressembler à une cuisine avec un frigo immense, on a un placard et une mini-penderie, la cabine avant s’équipe d’un faux-plafond…

En photos :

L’intérieur du frigo avant peinture. Il est immense, on va pouvoir stocker de …

Poursuivre la lecture de « Reprise des travaux »

4 semaines pour s’entraîner à naviguer

C’est un peu de la triche : on a internet à volonté, de l’énergie à gogo, de l’eau douce au robinet sans limite, l’option appros au supermarché du coin, la possibilité de prendre l’air sur le toit de l’immeuble, bien plus de place que sur un bateau, pas de quarts de nav à assurer, et un sol qui ne bouge pas. Mais tant qu’à être confinés, autant en profiter pour voir les bons côtés (NdClFC …

Poursuivre la lecture de « 4 semaines pour s’entraîner à naviguer »

Ptits jeux à gogo

On a failli aller voir Schnaps avant que je n’aie raconté notre visite précédente. Mais pour ne pas faillir à ma promesse, et surtout pour cause de virus à ne pas trimballer à droite à gauche, j’ai eu un peu de temps en plus pour m’occuper de cet article. Pas si facile de jouer à la maîtresse à la maison, de récupérer toutes les photos et d’écrire un article, mais on finit par y arriver, …

Poursuivre la lecture de « Ptits jeux à gogo »

L’intérieur

Je pourrais trouver bien des excuses pour avoir omis d’écrire un article lors de notre précédente visite sur Schnaps début février. On était trop occupés, entre la marmaille, la conception des travaux, les trajets, le boulot. Mais l’excuse la plus honnête c’est sûrement qu’on préfère partager nos expériences positives que des visites déroutantes…

Ceci dit, on n’a jamais caché que ce n’est pas toujours une partie de plaisir de rénover un bateau, de voyager, …

Poursuivre la lecture de « L’intérieur »

Une petite mousse de plus

Pas de nouvelle visite sur Schnaps ces derniers jours… Faut dire que ça n’aurait pas été très raisonnable de faire beaucoup de route vu que Binouille devait pointer le bout de son nez depuis le 9 janvier selon la théorie – déjà mise à mal par Bouzouk et Boulette – qu’un bébé sort au bout de 40 semaines.

La voilà donc, elle a fini par rejoindre le Schnapsipage le 25 janvier.

Et oui, c’est …

Poursuivre la lecture de « Une petite mousse de plus »

2020, ça va être bien !

On vous a gâtés en 2019 : pas moins de 19 articles (soit une augmentation de 1800% par rapport à l’année précédente) ! Et comme les travaux ne sont pas exactement finis, nos fidèles lecteurs vont profiter de quelques autres articles en 2020. En commençant par celui-ci.

D’abord, profitons du premier article de l’année pour vous souhaiter plein de bonnes choses, du bon vent, une bonne mer, des inspirations un peu folles, des coups …

Poursuivre la lecture de « 2020, ça va être bien ! »

Bon anniversaire Schnapsou !

Le 19 décembre, Schnaps atteint la quarantaine !

Schnaps a droit à un beau cadeau qui lui permettra de repartir pour de nouvelles aventures tel un bateau tout jeune, tout neuf, tout fougueux. Enfin pas trop fougueux quand même, on aime voyager pépère.

Une double visite ce week-end, car on avait pris notre vendredi pour faire un week-end avec Stéphanie (qui était là pour le convoyage de Schnaps) et sa petite famille, de visite …

Poursuivre la lecture de « Bon anniversaire Schnapsou ! »

Dalmaschnaps

Il faut croire que Schnaps prend goût aux déguisements : ce week-end il nous a montré sa coque pleine de petites taches…

La rougeole ? Mais non, juste des petites retouches pour finaliser la coque.

Le pont par contre est éblouissant, tout blanc, tout beau. La capote peinte en blanc s’intègre tout naturellement avec le reste du pont – c’est qu’il a prévu les détails, Tomtom, quand il a dessiné la capote !

Il …

Poursuivre la lecture de « Dalmaschnaps »