janvier 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Commentaires récents

La reine du tétris

Une autre journée intense pour aller voir Schnaps et avancer un peu. Cette fois-ci Agnès et Alex ont accepté de multiplier par 4 leur progéniture pour une nuit et une journée, donc les loulous ont passé la journée à faire des courses de 4 pattes, des batailles d’eau, des voitures en bois, et même le montage du catamaran du Bouzouk, plutôt que se lever très tôt, finir la nuit dans la voiture, bricoler / jouer / alerter les parents quand Binouille a besoin d’eux. Ils sont cools Agnès et Alex, merci beaucoup !

Au menu de cette visite:

  • le rangement de notre bazar dans le container. Le week-end dernier on avait trié mais on avait manqué de temps pour déplacer les choses dans le container. Les gars du chantier ont fait ça pendant la semaine, mais on voulait aussi trier ce qui retourne sur Schnaps maintenant (des affaires de bricolage, des trucs à monter bientôt, etc), retrouver certaines pièces qu’on a démontées il y a un moment, organiser le bazar pour pouvoir l’emporter quand Schnaps sortira du chantier. Ça tombe bien, je suis la reine du tétris : j’ai transformé un container bordélique devenu presque inaccessible en un container rangé, trié, accessible, et propre.

Au final notre bazar occupe moins du quart du container !

  • dans la même veine, on avait profité de la voiture pas trop pleine de marmaille pour emporter pas mal de choses qui ont maintenant plus leur place dans Schnaps que sous notre lit / dans le placard de la chambre des enfants / à côté de la machine à laver, comme des câbles électriques, des embouts de plomberie, et un paquet d’outils qu’on utilisera plus à bord que dans l’appart. Ça fait du bien de remplir Schnaps avec nos affaires, on en reprend possession !
  • étudier les options et prendre des mesures pour faire couper le nouvel arbre d’hélice à la bonne taille. En jeu : la position de l’hélice (celle de maintenant et une éventuelle hélice repliable dans quelques années), pas trop loin pour éviter le porte-à-faux tout en évitant que l’hélice tape dans la coque à chaque tour, le choix d’une anode anneau ou pas, garder le coupe-orins ou pas et si oui le mettre dans une position où il pourra faire son travail, se garder la possibilité de reculer un brin le moteur pour placer un autre alternateur – bref c’est un peu compliqué et ça prend du temps
  • vérifier une énième fois le gabarit du plan de travail et l’apporter au gars qui va le faire en inox en y soudant les deux éviers
  • étudier l’option de faire refaire un coude d’échappement pile comme ça nous arrange – parce que l’ancien a eu le bon goût de tenir jusqu’ici mais il était prêt à rendre l’âme
  • faire le point avec le patron du chantier (et la patronne qui n’a toujours pas digéré qu’on n’ait pas aimé les coulures de la peinture). Ils ont commencé la peinture du pont, ça fait du bien de voir Schnaps comme ça !

    Le pont de Schnaps, tout masqué, en blanc

    C’est la première couche, ensuite il faut poncer, mettre une deuxième couche, poncer et enfin mettre la dernière couche. On se garde l’antidérapant pour nous, plus tard, quand on aura placé tout l’accastillage sur le pont.

    Dans le cockpit

Je pourrais faire un cékoiça mais j’en ai déjà deux. Vous admirez la fermeture de la descente et le capot de la baille à mouillage

Celui-ci c’est le fond du cockpit

Et enfin les bancs de cockpit

  • faire le point avec le gars qui s’occupe des changements sur le mât
  • et puis des ptits trucs à droite à gauche… de quoi finir bien fatigués après une longue journée, mais contents de retrouver notre marmaille endormie.

Venons-en donc aux petits jeux…

Petit jeu numéro un : Cékoiça ?

Petit jeu numéro deux: j’ai démonté le bidule (à droite) de son emplacement (à gauche). C’était dégoûtant dessous… ce qui rappelle l’intérêt de sceller tout ce qu’on fixe proprement. Mais c’est quoi le bidule ?

Indice : zoom out pour montrer le panneau sur lequel était fixé le bidule dégoûtant. Ne vous en faites pas, ce panneau ne remonte pas sur Schnaps !

À vos commentaires !


Cet article en PDF


Promesse…

[Sapristi, mais je n’avais pas publié cet article ! Du coup c’est un peu dans le désordre…]

J’avais promis un article à chaque fois qu’on va voir Schnapsou. Je vais tâcher de tenir ma promesse, mais ça sera sûrement plus succinct que d’habitude…

Pas de photos cette fois-ci, pas vraiment le temps d’en prendre. Sur la liste de choses qu’on avait prévues, on a fait :

observé l’avancée des solutions pour que les miettes et …

Poursuivre la lecture de « Promesse… »

2021 Revlà les marins

Tout d’abord, nous souhaitons une très belle année 2021 à nos lecteurs assidus. Pas de photo dans une baie idyllique cette fois-ci, mais avec un peu de chance on pourra en faire une au prochain Noël.

Cette année, nous avons campé dans la prairie du chantier. Au plus grand plaisir des enfants qui ont bien aimé s’amuser, inventer des jeux, dormir sous la tente, et avec plus de confort que le camping normal vu qu’on …

Poursuivre la lecture de « 2021 Revlà les marins »

Il a neigé !

Pourtant ici c’est l’été. Mais quand même :

Dans la cabine avant

On va vers l’arrière en passant par le couloir entre la penderie et la salle de bains

Salle de bains dont l’évier est maintenant encastré

Puis dans le carré, à bâbord (le carton protège le plancher)

et à tribord (la plaque verte protège le plancher en chêne, il n’est pas peint en blanc …

Poursuivre la lecture de « Il a neigé ! »

On a trouvé une tyrolienne

On est habitués aux loulous qui jouent au chantier avec ce qu’ils trouvent. Bouzouk s’est entiché d’un chariot pour transporter des choses. Un brin plus élaboré que la brouette qu’il affectionnait déjà pas mal, avec une corde équipée d’un mousqueton, c’est bon, il est occupé pour quelques heures. Même de retour dans l’appart, il fait des plans pour demander à Dave de fabriquer une voiture qui pourra remorquer « son » chariot (je ne vois …

Poursuivre la lecture de « On a trouvé une tyrolienne »

Impatience

Commençons par le plus important : les petits jeux.

Le grand gagnant du petit jeu numéro un de la dernière fois c’est Damien. Évidemment : c’était technique.

Cette mini-gouttière en bas du creux pour le passe-coque, c’est un anguiller (oui ça finit avec er) – ou presque un anguiller, car un anguiller c’est un trou dans une varangue ou une lisse ou une membrure. Ici on a une petite rigole (NDTLGP: huhu) d’évacuation dans la …

Poursuivre la lecture de « Impatience »

Les planchers en cours de construction (et d’autres trucs)

Des vraies photos toutes fraîches ! On est montés ce week-end, pour un gros « catch up » vu que ça faisait un petit moment qu’on n’avait pas vu Schnaps, confinement #2 à Auckland oblige.

Les petits joueurs seront bien contents de voir à quoi ressemble maintenant le chêne découpé en tranchouilles pour les planchers. Voici quelques images :

D’abord le chêne a été découpé en lattes de 4.6mm d’épaisseur. Ces lattes sont assemblées et …

Poursuivre la lecture de « Les planchers en cours de construction (et d’autres trucs) »

Confinés

Un mini article parce que non, on n’est pas montés voir Schnapsou : la ville d’Auckland est confinée et on n’a pas le droit d’en sortir jusque mercredi prochain.

Ceci dit je remercie nos lecteurs pas timides d’avoir tenté leur chance avec le dernier petit jeu.

Cékoi dans ce colis ?

Un morceau de bois vu de près

Je pensais que c’était relativement facile, mais en fait non. Je soupçonne que …

Poursuivre la lecture de « Confinés »

Tetris dans les toilettes

Parfois on a de la chance dans notre planning de déplacements au chantier. On serait montés pile poil un week-end d’inondations, ce qui aurait sacrément rallongé la durée du trajet, si Dave et Julie n’étaient pas passés à Auckland le week-end précédent. Et là, non, on est restés sagement à Auckland, et on est montés un week-end humide mais pas inondé.

La cuisine s’équipe d’étagères. Elle est presque finie, la plaque en inox du plan …

Poursuivre la lecture de « Tetris dans les toilettes »

Du plafond au sol

Il y a quelques semaines, on a fait un tableau +/- pour décider du revêtement pour le plan de travail de la cuisine. Les deux options étaient soit l’inox, soit le chêne (enfin le même revêtement que le plancher, et voilà, j’ai révélé le choix du plancher, on opte pour du chêne) recouvert de plusieurs couches de résine spécialement faite pour ça. Au final c’est l’inox qui a gagné grâce à son argument « on …

Poursuivre la lecture de « Du plafond au sol »