août 2010
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Dingle > Villagarcia de Arousa

Si vous ne comprenez pas tout ce qui est écrit le long du parcours, c'est pas compliqué, il faut lire la suite !!

Notre première grande traversée, enfin !

Après une nuit bien reposante au port de Dingle (ça faisait bien longtemps que Schnaps n’avait pas traîné sa quille dans un port, avec eau, électricité, douches … on en a profité !), nous avons donc largué les amarres pour nous diriger vers le Sud, …

Poursuivre la lecture de « Dingle > Villagarcia de Arousa »

Inis Mór > Dingle

Le trajet d’Inis Mór à Dingle. On n’ira pas plus au Nord, cap au Sud désormais !!

Honnêtement, on aurait bien poussé jusqu’à Galway. D’abord parce que c’est Galway et que Galway c’est une ambiance bien particulière, avec ses pubs, sa musique et ses statues assises sur les bancs, aussi parce qu’on y a des souvenirs communs ou pas, mais encore parce qu’il y a un Fish’n Chips super bon, on y mange sur …

Poursuivre la lecture de « Inis Mór > Dingle »

Inis Mór

Inis Mór, c’est la plus grande des îles d’Aran, 3 îles essentiellement constituées de pierre, au large de Galway.

J’avais passé, il y a… 6 ans déjà ! un mois sur cette île, pour un « stage ouvrier » qui consistait à s’occuper d’une sorte d’auberge de jeunesse (les lessives, les chambres, les repas… bref, rien de bien compliqué, mais un cadre sympa et une langue à mieux maîtriser). J’avais beaucoup aimé cette île, et je voulais …

Poursuivre la lecture de « Inis Mór »

Baltimore > Inis Mór

Petite traversée vers le point le plus au Nord de notre trajet

Des winches flambant neufs et un sandwich de bridge-deck refait, Schnaps était à nouveau prêt à reprendre la mer et à revenir aux choses sérieuses, loin des mouillages pépères et des baies abritées.

Ça tombait assez bien, puisque du Sud-Ouest, une quinzaine de nœuds, était annoncé pour au moins 24h après deux périodes de Nord-Ouest, décidément bien présent par ici …

Poursuivre la lecture de « Baltimore > Inis Mór »

Baltimore > Baltimore

Résumé des épisodes précédents : Tomtom et Clairette attendent impatiemment la livraison de deux nouveaux winches à Baltimore. Outre l’occupation procurée par quelques bricolages rigolos, ils en profitent pour se promener…

Carte de nos escales balades

Baltimore, c’est un joli petit bourg, dont l’activité, semble-t-il, est essentiellement tournée autour de la pêche, des cours de voile et de dériveur, de la balade de touristes vers les îles ou pour des « Seafari » sur bateau moteur …

Poursuivre la lecture de « Baltimore > Baltimore »

Le support d’antenne VHF

Eh ouais, on n’a peur de rien sur ce blog, on fait des articles sur le support d’antenne VHF.

Vous vous foutez peut-être royalement de l’importance qu’a pris dans notre projet ce support d’antenne VHF, mais vous allez voir que vous avez tort, et par là même comprendre pourquoi ça nous a pris autant de temps de préparer Schnaps au grand départ …

Ca a l’air complètement anodin comme ça, un support d’antenne VHF. Les …

Poursuivre la lecture de « Le support d’antenne VHF »

Le gaz

Décidément, on aura presque tout refait sur ce bateau ! Après l’électricité, l’eau douce froide et chaude et le chauffage, il ne restait plus qu’un circuit auquel on n’avait pas touché : le gaz.

Sur Schnaps, le gaz ne sert qu’à une seule chose : manger. Enfin, plutôt cuisiner pour pouvoir manger chaud, pasque le gaz tout seul à manger, c’est pas top, bonjour le feu d’artifice aux toilettes après. Et voilà, 3 phrases et …

Poursuivre la lecture de « Le gaz »

Les silentblocs

C’est en installant la bande de cuivre connectant Lulu la BLU et Albert le tuner à la quille, et plus précisément en la connectant à Dédé le XUD qu’une chozafaire de plus était à ajouter à la liste déjà longue comme … le mât de Schnaps.

En effet, les silentblocs (et non pas cylindres-blocs comme on le lit assez souvent sur le ouaibe, ça veut rien dire cylindres-blocs) qui n’avaient pas un aspect formidable mais …

Poursuivre la lecture de « Les silentblocs »

OpenCPN

Vouivoui, c’est bien ça le titre de mon article : « OpenCPN ». Ce nom barbare est le nom d’un logiciel de navigation, c’est à dire un logiciel qui permet d’afficher les cartes marines et de placer le bateau dessus, en temps quasi-réel (en fonction de la fréquence d’actualisation du GPS). Ce qui est bien moins sexy que le point au sextant ou au compas de relèvement sur la carte papier, mais qui est quand même beaucoup …

Poursuivre la lecture de « OpenCPN »

Attention les yeux

Baltimore, Ireland, le 7 août 2010 à 20h16 UTC :

(Cliquez pour agrandir)