mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Commentaires récents

Noir et blanc

Un grand grand grand énorme merci à Agnès et Alex qui ont encore gardé toute notre marmaille pendant qu’on passait un samedi intense au chantier. Les loulous étaient super contents, les parents bien fatigués mais contents aussi d’avoir bien avancé, sans interruption loulou-esque pendant la journée.

Apparemment ils sont allés dans un espace de gravité modifiée :

Ça penche !

Pendant ce temps-là, on a d’abord apprécié les dernières heures de travail effectuées par le chantier, en commençant par l’antifouling sur les parties immergées de la coque.

Schnaps a les fesses et la quille noires maintenant ! Accessoirement elles sont aussi protégées des mollusques et autres algues.

Avec un peu d’accastillage sur le pont, comme un portique, un rail de fargue, des balcons, Schnaps ressemble un peu plus à un bateau.

L’inox (et l’alu pour le rail de fargue) ont repris leur place sur Schnaps

Pour ceux qui aiment jouer au jeux des différences par rapport à la dernière fois, aurez-vous trouvé le rail de fargue, les pieds des chandeliers, la main courante pour se tenir, le rail de génois (juste posé, lui, pas fixé)? Et les vis dans le hublot ouvrant ?

Dedans on a enfin notre plan de travail en inox avec les deux éviers. Pfiou, on a cru un moment qu’on ne l’aurait pas à temps, celui-là !

C’est la classe : deux grands éviers, un robinet d’eau douce, un robinet d’eau de mer, un grand plan de travail, et des rebords en chêne (comme le plancher).

On a pris le relais pour continuer les travaux. Tomtom a passé le plus gros de la longue journée à mettre en place l’arbre d’hélice tout neuf, ainsi que tous les éléments qui le tiennent en place et qui assurent l’étanchéité à la jonction arbre – coque.

Tomtom a commencé par couper l’arbre à la bonne longueur et percer un petit trou bien au milieu, du côté de l’extrémité qui va au moteur.

À l’extérieur du bateau, un petit bout de l’arbre d’hélice tient l’hélice (tant qu’à faire !), le coupe-orins et l’anode.

Puis l’arbre rentre dans un gros tube, le tube d’étambot de son petit nom, dans le bateau. Afin d’assurer son centrage et minimiser les frottements, il rentre dans une bague hydrolube, qui elle-même s’insère dans la sortie du tube d’étambot.

On avait une nouvelle bague hydrolube à mettre en place dans l’extrémité du tube d’étambot de laquelle l’ancienne avait été péniblement extraite. Elle a résisté mais on a fini par la faire rentrer, à coups de marteau, de serrage dans l’étau avec un peu de chauffage pour dilater un peu le bronze de l’étambot, et de persévérance.

Encore quelques centimètres… La bague hydrolube ne sortira pas d’ici de sitôt

Dans le bateau, on peut admirer le tube d’étambot dans la seule partie de Schnaps qui n’ait pas été repeinte, derrière le placard à chaussures.

Le tube d’étambot entoure l’arbre d’hélice jusque dans le bateau

Au passage d’une paroi dans laquelle le tube d’étambot est fixée sur un adaptateur sur mesure dessiné par Tomtom et fabriqué d’Italie (TOR Marine, ils ont été vraiment pros, autant leur faire un peu de pub, à la fin du refit on fera un classement des nations dont les fournisseurs sont les plus sympas et l’Italie figure en bonne place!), l’arbre sort de son tube dans un joint tournant qui fait l’étanchéité. Il est tout nouveau, tout beau, il sera plus efficace et demandera moins de maintenance que le système qu’on avait avant et qui laissait passer quelques gouttes d’eau – il faut dire que ce n’est pas super facile de faire l’étanchéité autour d’un arbre qui tourne !

Le bel adaptateur ! Le beau joint tournant ! Le bel arbre !

Le tout sous le plancher

Évidemment il me manque une photo où on voit l’arbre rejoindre le moteur…

… mais j’ai une photo de l’extrémité de l’arbre d’hélice usinée à la meuleuse !

Bref, tout ça pour dire que moi qui pensais appliquer l’antifouling spécial sur l’hélice, j’avais juste un peu sous-estimé la quantité de travail préalable pour « mettre en place l’arbre d’hélice »… Donc on n’a pas encore mis l’antifouling sur l’hélice, mais on est prêts à le faire !

Parmi les autres tâches du jour, il nous fallait prendre un certain nombre de photos pour l’assurance, pour montrer l’étendue des travaux. Donc j’ai mis en place la plupart des panneaux qui ferment les rangements dans Schnaps, avec du ruban de masquage parce qu’on n’avait pas encore reçu nos attaches magnétiques (et aussi parce que ça prenait moins de temps) et pris des photos. On vous en fait profiter :

Dans la cuisine, au-dessus du plan de travail et des éviers tous neufs, une mini-étagère pour les épices, un petit placard, et un hublot passe-plats pour communiquer avec le cockpit

Le carré tribord

Le carré bâbord

C’était moins difficile que la mise en place de l’arbre d’hélice, et c’est assez jouissif d’enlever pour quelques minutes les cartons qui protègent les planchers tant qu’on bricole.

On a aussi monté quelques faux-plafonds, en commençant par les plus petits. Ils tiennent avec des scratchs mastocs, le « dual-lock » de 3M, fixés sur le plafond à plusieurs endroits de chaque panneau de faux-plafond.

Un petit bout de dual lock sur un gros patch de fixation (les gars du chantier ne savaient pas que le dual-lock ça tient vraiment bien et qu’il n’y a pas besoin d’autant de surface).

On a aussi mis en place les rails de génois, il nous fallait percer des trous pour être sûrs de l’épaisseur du pont pour acheter des vis de la bonne taille. Idem pour les cadènes des haubans (enfin quelques-unes), qu’on va refaire parce que leurs tiges filetées sont trop courtes maintenant qu’on a épaissi le pont. Et ça coûte moins cher de refaire des cadènes que d’enlever les tiges filetées et d’en ressouder des nouvelles, sur des cadènes qui ont pas mal de milles et d’années au compteur.

Bref, une journée bien pleine avant l’annonce d’un nouveau confinement de 7 jours. On a bien fait de monter au chantier le samedi avant l’annonce ! Ne vous en faites pas on n’a pas transmis de cochonneries : nos activités au chantier ne sont pas particulièrement sociales, surtout avec la teneur qu’ont pris nos relations avec les gérants depuis quelques semaines, mais c’est une autre histoire.

C’est parti pour les petits jeux. Je rappelle que malgré les efforts de François et de Matt, le petit jeu d’il y a deux articles (le gros trou rond), reste encore un cékoicá non identifié. Vous pouvez encore proposer des explications pour ce trou rond…

Indice : allez donc regarder les photos des articles précédents… Les articles des baleines et des coquillages ça se lit, et ça se relit !

Le petit jeu du jour, le voici :

Cékoiça ? Ah c’est pas facile ! Indices : ce n’est pas particulièrement technique, ce n’est pas une pièce qu’on ne trouve que sur les bateaux.


Cet article en PDF


9 commentaires pour Noir et blanc

  • Ange

    Un tableau blanc pour écrire des Schnapsidées !

    • Clairette

      Ah ça c’est une idée, mais vu où il est positionné, le panneau, ça sera pas très pratique d’écrire dessus – ni de lire d’ailleurs ! Tomtom m’a demandé « mais qu’est-ce que tu fais ?? » quand il m’a vue prendre la photo…

  • François Tabary

    Ne serait-ce pas une trappe pour cacher les bijoux, pièces d’or et autres trésors dans le faux plafond de l’entrée ?

    • Clairette

      Oh oh, pas mal !
      Les bijoux et pièces d’or il y en a assez peu à bord, mais des trésors d’enfants, ça oui. On ne dévoilera pas la cachette des trésors (entre autres parce qu’il faut d’abord que les enfants inventent la cachette), mais je trouve que tu es très fort car il s’agit effectivement d’un faux-plafond ! Pas dans l’entrée : en face de la salle de bains, dans le mini couloir qui mène du carré à la cabine avant.
      Bravo donc !!

  • François Tabary

    Pour le petit jeu précédent, ce sont peut-être les trous dans la cloison pour fixer les installations de la ventilation des gaz d’échappement du moteur (ventilateur…). Sinon, joker, je sèche.
    Merci pour tes explications sur les coussins.
    Apparemment, pas trop de soucis avec le séisme. Reconfinement pas trop pénible ?

    • Clairette

      Pas mal… mais ça serait un gros ventilo !
      Tiens si tu regardes les photos de cet article-ci tu devrais trouver : https://www.lesbaleinesetlescoquillages.com/2021/02/04/multitude-de-petits-trucs/
      Effectivement l’alerte tsunami était d’une part une alerte préventive et il n’y a pas eu de dégâts, d’autre part ni Schnaps ni nous ne sommes actuellement en zone tsunamiable. Le reconfinement était lassant, mais on s’en est sortis, et depuis ce matin 6h on peut presque vivre normalement (comme on n’a pas l’habitude d’aller dans des lieux bondés, les restrictions actuelles ne changent pas trop nos habitudes !)

  • François Tabary

    Merci pour tes encouragements et pour l’info : vu le trou pour le chauffe-eau. Javai pas imaginé un objet pareil.
    Content de savoir que vous avez été épargnés.

  • François Tabary

    … grâce à ton aide, merci !

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>