février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Commentaires récents

Chut c’est un secret !

Le week-end dernier, on a travaillé sur Schnaps… Mais seulement sur des choses qui ne se verront pas. On est modestes…

Mais avant de vous raconter nos boulots qui ne se voient pas, les ptits jeux de la dernière fois : Philippe a bien trouvé que la poignée pleine de cochonneries servait à ouvrir le frigo, avant. On n’aura pas le même système avec le nouveau frigo, et on travaillera bien sur l’étanchéité du plan de travail pour éviter les recoins propices à la croissance organique !

Personne n’a trouvé le petit jeu du carré.

Deux petits carrés vernis

Il s’agit d’une des trappes dans les planchers de la cuisine, pour accéder à la cale (là où on rangeait les bouteilles d’alcool et de jus). Aussi appelées les « pièges à cons » parce que quand on les laisse ouvertes il y a des trous au milieu du plancher assez grands pour y passer un pied. Il y avait beaucoup trop de jeu entre la trappe et le plancher, donc le chantier a refait les trappes pour qu’elles rentrent bien comme il faut dans les planchers ; sur la photo de la semaine dernière la trappe n’avait pas encore ses 4 couches de résine pour la protéger, d’où la différence de couleur.

L’avancée des travaux : la première couche de peinture a été recouverte d’une fine couche de « bleu », puis poncée.

Le pont à peu près poncé

La couche de bleu sert à voir où le ponçage est fait, et où des petits défauts méritent un peu de résine supplémentaire pour boucher des trous (résine qui est poncée à nouveau avant la couche de peinture suivante). Au vu des factures, les gars du chantier ont poncé longtemps.

Et nous, on a préparé le remontage d’une partie de l’accastillage sur le pont, en particulier les hublots ouvrants et les rails de fargue. Avant de pouvoir les remonter, il fallait enlever tous les résidus de silicone du précédent montage, sur les faces qui sont posées (et vissées évidemment) sur le pont. Du nettoyage de surfaces qui ne se verront jamais…

Deux rails de fargue, en haut après nettoyage, en bas avant nettoyage

C’est tellement passionnant comme boulot (enlever le plus gros à la raclette qui sert à enlever le givre sur le pare-brise de la voiture, poncer légèrement pour enlever les résidus et l’alumine là où elle s’est accumulée) qu’après une petite moitié des rails je me répétais « Allez Clairette, faut pas bâcler la fin, on fait ça bien jusqu’au bout. »

Pendant ce temps-là, Tomtom a refait une beauté à certaines pièces du moteur. Démontage et nettoyage de l’échangeur du moteur, tellement passionnant qu’il avait mis ça sur la liste des choses à faire un jour mais bon. Beau décrassage, y compris chaque petite « paille » formant le faisceau de l’échangeur, peinture protectrice de l’intérieur de l’échangeur…

L’échangeur avant masticage et peinture, nettoyé mais avec de petites crevasses de corrosion

Le même échangeur repeinte. C’est mieux de cuire la peinture, d’où le pistolet chauffant. Remarquez le beau plan de joint tout propre sur la gauche.

Et puis encore des petits trucs à droite à gauche, notamment pour prendre les dimensions nécessaires à la décision pour la réalisation / commande de certaines pièces.

Au moins on a pu faire ces activités dehors, pas loin des loulous qui s’amusaient.

Binouille et son nouveau siège, un brin encombrant quand même

Les grands inventent des trucs à base de brouette et de chariot.

En rangeant la brouette, Boulette a un peu perdu l’équilibre et on a entendu « Attention, capsize !!! ». Il faut croire que nos enfants sont un tout petit peu influencés par l’actualité de l’America’s Cup

De retour au rythme « boulot vélo dodo », on n’a pas pu s’empêcher de passer une grosse soirée à trier toute la visserie inox. Elle était déjà relativement bien triée, mais pas assez précisément pour savoir quelles vis il nous fallait acheter pour remonter tout l’accastillage sur le pont. Maintenant c’est fait !

Vis, écrous, boulons, rondelles – le tout en sachets en fonction des longueur, diamètre et forme des têtes

On peut finir avec un ptit jeu pas facile.

Cékoiça ?

C’est sur le pont, on l’a rajouté par rapport au Schnaps d’avant, ça vient d’être peint, mais c’est où exactement ? et ça va servir à quoi ? Il y a plusieurs fonctions, donc plusieurs bonnes réponses possibles : ne soyez pas timides, envoyez vos idées farfelues !


Cet article en PDF


7 commentaires pour Chut c’est un secret !

  • Damien

    Alors pour le petit jeux, je dirais une platine de fixation de winch ou grosse poulie plat pont pour un spi asymétrique, code 0 ou gros geneker.

  • Damien

    Ha mais non c est pour la poulie plat pont, je n’ avais pas vu l ouverture dans le pavois, le winch doit être dans le cockpit

    • Clairette

      Ah ça, dès que c’est une question bateau, Damien est au taquet !
      Effectivement ce bout d’oreille sur le bord de la capote, au niveau du passavant, va essentiellement servir à tenir une poulie plat pont qui fera passer les écoutes des voiles d’avant vers le cockpit, via le petit trou ovale (sous une des fenêtres de la capote), où elles pourront rejoindre un winch.
      Ceci dit il nous reste un petit trou à peu près rond en dessous du support de la poulie, à quoi il peut bien servir lui ?

  • Damien

    J ai 2 idées :
    Soit un dalotage pour ne pas avoir les fesses mouillées sur les banc du cockpit
    Soit un passage pour un plus petit bout de type enrouleur de génois par une poulie plat pont montée en dessous de la platine
    Soit les deux

    • Clairette

      T’es vraiment trop fort :)
      C’est presque un dalotage : on récupère l’eau sur le toit de la capote, cette eau descend dans un tuyau jusqu’à une valve avec laquelle on décide si l’eau de pluie va dans les réservoirs ou si elle s’évacue par le petit trou qui va sur le passavant. Par contre si je me souviens bien, le bout de l’enrouleur passera le long de poulies placées sur les chandeliers, donc de l’autre côté sur le passavant.
      Des bisous !

  • Ce serait pas un drain pour le cockpit qui sert aussi à monter une pièce genre poulie, avec aussi sans doute des bouts qui passent par en-dessous?

    • Clairette

      Effectivement, comme Damien le proposait au-dessus (donc tu n’as pas gagné, faut penser à lire les commentaires qui sont arrivés avant !!), mais bon du premier coup quand même, le trou presque rond dessous servira à évacuer l’eau de pluie qui tombera sur la capote quand on ne voudra pas la garder, et le dessus servira de support à des poulies pour les écoutes des voiles d’avant. Dessous il n’y aura rien, enfin si sur l’autre côté il y aura le bout de commande de la dérive – quand on remettra une dérive.

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>