octobre 2010
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Commentaires récents

Des Allemands aux Canaries

Nous pensions que les îles des Canaries étaient très touristiques… Effectivement le tourisme s’y est beaucoup développé, mais sur La Palma comme sur la Gomera, nous n’avons croisé presque que des touristes allemands, dont la principale occupation touristique est la randonnée. L’ambiance touristique est de ce fait assez agréable : la ville n’est pas organisée pour les touristes, on croise assez peu d’attrape-touristes, on n’est pas considérés comme des portefeuille sur pattes. Il est tout à fait possible que sur les îles des Canaries situées plus à l’Est, qui abritent beaucoup de plages ensoleillées mais peu de montagnes vertes propices à la randonnée, le climat touristique soit très différent…

Mais pourquoi des allemands seulement ? Il semblerait qu’il y ait eu il y a une trentaine d’années une immigration d’hippies allemands vers les Canaries (au moins vers La Palma et La Gomera). Quelques indices : des villages où l’on entend parler allemand, des combis Volswagen peints en version Peace and Love, les boutiques proposent des produits clairement allemands…

20-Hameau baba cool.jpg

Le hameau baba cool de Las Tricias, sur La Palma, qu'on vous avait déjà montré

PeaceandLove.JPG

Le véhicule d'habitants d'El Guro, hameau allemand perché sur la Gomera

Elephantetoile.JPG

Fresque sur une des maisons d'El Guro (on est à l'extérieur, là). Une petite étoile a été ajoutée pour les âmes sensibles et les enfants qui lisent ce blog (pour les gros vicieux, la photo originale est sera dans l'un de nos albums Picasa).

Je trouve que ces immigrants ont réussi à s’intégrer assez bien dans le paysage local. Ils parlent tous espagnol, ils travaillent tous ici, leurs maisons ne dénotent pas (on n’a vu qu’une fresque éléphantesque)… Il y a de grandes chances pour que cette présence sur place ait contribué à développer le tourisme des allemands.

En tous cas, dans toutes nos balades, 98% des randonneurs nous saluent d’un « Hallo », dans certaines boutiques, on nous parle allemand… Surtout à moi, qui, grande et blonde, suis assimilée à une teutonne. Mais c’est assez désagréable pour une non-germanisante de se voir adresser des mots, des phrases dans une langue totalement inconnue ! Déjà en espagnol, la compréhension n’est pas toujours assurée, alors en allemand… Heureusement que Tomtom a quelques restes de la langue de Goethe !

D’ailleurs nous avons quitté Santa Cruz le matin d’un débarquement de deux énormes promène-couillons remplis d’allemands. C’était le débarquement dans la ville, d’habitude très calme ! Ceci dit, même venant d’un promène-couillons, les allemands en mode tourisme sont beaucoup plus discrets que des français moyens en groupe…


Cet article en PDF


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>