novembre 2009
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Commentaires récents

Petits soins pour le moteur

Avec tout ça, on a oublié de faire un petit article sur le moteur et les petits soins qui lui ont été prodigués il y a 2 semaines par les docteurs Boris et Tristan, venus spécialement en renfort pour cette série d’opérations délicates et que nous remercions chaleureusement d’avoir bien voulu faire le déplacement !

En gros : courroie de distribution, galets, pompe à eau, vidange,  changement du filtre à gasoil.

Le gros morceau, c’est la courroie de distribution, qui assure la synchronisation entre le vilebrequin (c’est vraiment un méchant brequin), l’arbre à cames et la pompe d’injection. Elle doit être changée toutes les 1000 heures de fonctionnement du moteur, l’horamètre indiquant 1817 h, et ne sachant pas vraiment quand cela a été fait la dernière fois (en dépit de l’aspect neuf de la courroie), j’ai décidé qu’elle allait passer à la casserole, avec les galets (jamais changés, c’est sûr, ils ont encore de la peinture bleue de protection dessus) et la pompe à eau (idem). Sur les voitures dotées du même moteur, ce n’est jamais vraiment une partie de plaisir, car la courroie est sur le côté, il n’y a que 5 cm aux endroits les plus accessibles pour passer la main et attraper les vis, il faut suspendre le bloc moteur, etc … Mais sur Schnaps, c’est royal : accès de 3 côtés du moteur, un espace bien dégagé du côté de la courroie en question … c’est presque un plaisir !! Bon, c’est pas pour ça que ça va tout seul pour autant, on a quand même bien bataillé pour enlever cette satanée poulie de vilebrequin (encore ce vil brequin !). Changement salutaire de la pompe à eau, qui devait bien bouffer un bon gros steak de cheval sur les 45 du moteur à elle toute seule, tellement elle avait de mal à tourner …

Au passage, merci à l’ancien employé de Seenergie (l’entreprise qui marinisait ces moteurs et qui s’est arrêtée en 2006 faute de matière première essentiellement composée de moteurs XUD de PSA, qui en a arrêté la production) qui m’a donné des tas d’indications et recommandations en répondant par un mail de plusieurs pages quelques heures seulement après lui avoir envoyé une petite question technique.

Ensuite donc, pas grand-chose de bien sorcier, vidange (avec la pompe qui ne pompe plus mais qui a finalement repompé, car pour sortir l’huile du moteur on utilise une petite pompe, on ne se met pas sous le bateau en attendant que l’huile tombe comme sous une voiture Smile ) et changement du filtre à gasoil.

Merci aux mécanos, qui ont aussi donné un coup de main, entre fondue savoyarde bien arrosée et balade ventée sur la plage, au remontage de la colonne de barre (remplacement des drosses par du neuf, il y en avait bien besoin) et à l’installation des tuyaux de chauffage entre la « chaufferie » – i.e. le coffre où il y a la mini-chaudière – et les 3 emplacements prévus pour les radiateurs récupérés en casse auto. On y reviendra plus longuement dans un article consacré au chauffage.


Cet article en PDF


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>