septembre 2019
L M M J V S D
« Août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Commentaires récents

Lexique

a | b | c | d | e | f | g | h | i | j | k | l | m | n | o | p | q | r | s | t | v | w | x | à | é

à la cape -  un bateau se met à la cape quand il choisit de ne plus avancer et de se laisser dériver. Il peut prendre la cape sous voiles ou en affalant tout, on parle alors de cape sèche.
aber -  embouchure de rivière relativement profonde, en Bretagne Nord
adonnante -  Rotation du vent (apparent) dans une direction favorable au bateau. Une augmentation du vent réel sans changement de direction provoque en même temps une adonnante.
adonne -  se dit d'un vent qui tourne dans la "bonne" direction c'est à dire qui tend à passer sur l'arrière du bateau et à le pousser
affaler -  descendre une voile sur le pont pour, éventuellement, la ranger dans son sac
AIS -  dispositif fonctionnant par VHF qui permet de voir et identifier sur la carte de l'ordinateur les gros bateaux bien avant qu'on puisse les voir en vrai
alizés -  vents réguliers de secteur est de part et d'autre de l'équateur, autour des tropiques
allure -  l'allure caractérise la direction de progression du bateau par rapport au vent. On peut être au près (remontée contre le vent), au travers (à environ 90° du vent), ou au portant (dans le sens du vent)
amures -  s'utilise pour décrire d'où vient le vent par rapport à l'axe du bateau : "tribord amures" le vent vient de droite, "bâbord amures" le vent vient de la gauche
annexe -  petite embarcation parfois démontable ou gonflable utilisée pour aller du bateau au rivage lorsqu'on est au mouillage
anode -  une anode est une pièce sacrificielle se corrodant avec le temps et protégeant les pièces métalliques avec lesquelles elle est en contact électrique. Il faut la changer régulièrement
antifouling -  peinture censée limiter la prolifération d'algues (=fouling), appliquée sur la partie immergée de la coque
au près -  se dit d'un bateau qui remonte en direction du vent (c'est à dire qui fait un angle de moins de 90° avec lui !). Ca penche, ça tape, bref, c'est pas très confortable.
axe -  abréviation de annexe, c'est le nom de notre petite annexe orange gonflable
balcon -  Un balcon est une structure en forme de barrière, souvent en inox, à l'avant ou à l'arrière du bateau (dans les angles du pont), qui permet entre autres de se pencher par dessus-bord tout en se tenant fermement. Ils supportent aussi les filières qui entourent le bateau.
barre -  permet de diriger le bateau : sur Schnaps c'est un peu comme un volant de voiture mais en plus gros
barre de flèche -  pièce horizontale permettant d'écarter les haubans du mât, augmentant ainsi la raideur de l'ensemble.
bastingage -  barrière rigide ceinturant le pont d'un bateau
BIB -  Petit nom affectueux donné au radeau de survie, diminutif de "Bibendum" pour certains, acronyme de "Boat In Box" pour d'autres ...
bon plein -  Allure du bateau plus abattue que le près. Ca veut dire qu'on remonte un peu au vent, mais pas autant qu'on le pourrait : ça va plus vite et ça penche moins !
bordure -  c'est le côté inférieur d'une voile triangulaire (foc, grand-voile, spinnaker ...)
boulette -  autrement dénommée "sabre laser" : appareil magique composé d'une grosse antenne et d'un amplificateur qui nous permettent de capter des réseaux wifi à plusieurs kilomètres
bout -  en mer, il n'y a pas de corde, il n'y a que des bouts (prononcer boute) !
bout-dehors -  espar (pièce longiligne) prolongeant le bateau à l'avant afin de pouvoir porter des voiles en avant de l'étrave
brise thermique -  vent créé par une différence de température entre la mer et la terre : le jour, et particulièrement l'après-midi, la terre chauffe plus que la mer, l'air au dessus de la terre s'élève et "appelle" l'air marin à la surface. La nuit, c'est le contraire.
cadène -  ferrure traversant le pont qui permet de relier un hauban à la structure du bateau
cadènes -  ferrures traversant le pont qui permettent de relier un hauban à la structure du bateau
cap -  au choix : une avancée de terre dans la mer, ou la direction pointée par le bateau (il faut préciser : cap vrai, cap compas, cap magnétique ...), à ne pas confondre avec la route suivie ... "Faire du cap", ça veut aussi dire "remonter au vent avec un angle faible par rapport à lui"
cape sèche -  Un voilier est à la cape sèche lorsque toutes les voiles sont affalées ou enroulées.
capote -  la capote est une toile tendue sur une armature métallique, protégeant le cockpit (enfin, surtout ses occupants) des assauts des vagues et des embruns
cardinale -  bouée ou marque signalant un danger situé au Nord, à l'Est, au Sud ou à l'Ouest d'elle
centrale de navigation -  boîtier électronique regroupant et combinant toutes les mesures (vitesse et direction du vent, vitesse sur l'eau, profondeur, températures) pour les afficher dans le cockpit et guider le pilote automatique
cockpit -  le poste de commande du bateau : c'est là que se trouve la barre et où arrivent les manœuvres principales (écoutes). Il est protégé des vagues et des embruns par le roof, et bientôt par une capote.
compas -  Sur un bateau, un compas ne sert pas qu'à tracer des cercles bien ronds, mais surtout à connaître la direction du nord magnétique.
corps-mort -  un corps-mort est un bloc de béton, ou tout autre objet pesant très lourd, posé au fond de l'eau et auquel est reliée une bouée sur laquelle les bateaux peuvent venir s'amarrer.
corrosion galvanique -  réaction chimique entre 2 métaux différents en contact électrique dans une solution conductrice : un des métaux est dissout tandis qu'un dépôt se forme sur l'autre
couille de loup -  nom pas du tout réglementaire donné à notre plus grosse bouée - pare-battage, celle qui sert à amortir les chocs entre autres
délaminage -  problème inhérent à un matériau composite qui correspond à un décollement les unes par rapport aux autres des couches de fibre (de verre, de carbone ...) qui le composent. En cause : un choc, une sollicitation dans le mauvais sens, une colle qui résiste mal au temps ...
dérive -  devrait s'appeler 'anti-dérive' : sur Schnaps c'est une grande tôle d'acier que l'on déploie sous la coque pour éviter d'avancer en crabe et aller le plus droit possible
descente -  c'est l'entrée du bateau. On l'appelle descente tout simplement parce que, en général, ça descend ! Sur Schnaps, il y en a 2 !
drisses -  cordages permettant de hisser les voiles
drosses -  câbles assurant la transmission du mouvement de la barre à roue (le volant) au safran. Il faut les vérifier souvent, car si l'une d'entre elles casse, on ne peut plus diriger le bateau avec la barre à roue, il faut alors utiliser la barre de secours.
écoute -  bout permettant d'orienter la voile par rapport au vent et de tendre plus ou moins sa chute
enrouleur -  dispositif qui permet d'enrouler une voile. Par exemple, le génois de Schnaps s'enroule autour de l'étai.
épissure -  assemblage de deux cordages ou câbles par entrelacement des torons : c'est bien plus solide (et beaucoup plus beau !) qu'un nœud, mais un peu plus compliqué à faire. L'épissure est souvent utilisée pour faire une boucle à l'extrémité d'un cordage
époxy -  résine magique à 2 composants (base + durcisseur) qui peut servir, suivant les additifs qui lui sont incorporés, à coller, stratifier, imprégner, mastiquer toute sorte de matériaux et, sur Schnaps, particulièrement la fibre de verre et le bois. Elle a de bien meilleures qualités mécaniques que sa cousine à base de polyester mais est aussi bien plus chère ...
étai -  câble qui relie l'avant du bateau au haut du mât, et sur lequel on enroule le génois
étai largable -  étai amovible que l'on ne met en place que lorsqu'on veut utiliser une autre voile que celle qui est sur l'enrouleur. On peut en effet y hisser d'autres voiles sur mousquetons (n°1, trinquette, tourmentin), ce qu'on ne peut pas faire sur l'étai principal occupé par l'enrouleur.
étambot -  c'est l'endroit où passe l'arbre d'hélice à travers la coque
étrave -  la pointe avant du bateau
ferrure -  pièce métallique (inox) servant à accrocher des trucs dessus, à faire passer d'autres trucs ou à relier encore d'autres trucs au pont, au mât, à la bôme ...
filières -  Câbles en acier entourant le bateau, supporté par les chandeliers et les balcons.
garcette -  bout de petit diamètre super utile servant à plein de choses sur un bateau. Non, on ne dit pas "ficelle" !
gennaker -  voile d'avant plus grande, plus creuse et plus légère qu'un génois
génois -  la grande voile triangle en avant du mât. Sur Schnaps, c'est la plus grande voile du bateau, c'est elle qui lui donne presque toute sa puissance.
gouvernail -  c'est l'ensemble de pièces qui permettent de diriger le bateau : barre, mécanisme de transmission, et safran
GPS -  littéralement "Global Positioning System", ou comment connaître sa position à 10m près à n'importe quelle heure et par n'importe quel temps !
grain -  phénomène météo localisé contrastant avec les conditions établies, apportant pluie, rafales, parfois de l'orage ...
grand-voile -  la grand-voile est la voile en arrière du mât, sa bordure est maintenue sur la bôme. Ce n'est, comme son nom ne l'indique pas, pas la plus grande voile de Schnaps !
gréement dormant -  c'est l'ensemble des câbles fixes qui, entre autres, maintiennent le mât en place. Classiquement, on trouve un étai et un ou 2 pataras dans le sens longitudinal, et des bas-haubans et galhaubans dans le sens latéral.
GRIB -  fichier contenant des prévisions météo sur une zone géographique donnée : vent, pression, hauteur des vagues... le tout obtenu grâce à des modèles numériques assez fiables, même si l'expérience montre qu'il faut compter sur 5 nœuds de vent en plus ! Grâce à la BLU, on peut recevoir ces fichiers en pleine mer.
Gropotom -  espèce d'hippopotame corpulent en voie de disparition
guindeau -  appareil électrique très pratique qui permet de ne pas se bousiller le dos en remontant l'ancre et sa chaîne ...
Gwenn ha Du -  littéralement "Blanc et Noir", c'est le nom du fier drapeau breton
hale-bas -  palan permettant de tirer la bôme vers le bas pour aplatir la grand-voile
haubans -  les haubans sont les câbles qui tiennent le mât latéralement. On distingue les bas-haubans (en bas) et les galhaubans (qui vont jusqu'en haut)
highlander -  Dénomination officielle : line-handler mais bon highlander c'est rigolo. Dénomination d'un équipier qui s'occupera d'une line (amarre) pendant la traversée du Canal de Panama.
hydrogénérateur -  appareil servant à fabriquer de l'électricité lorsque le bateau avance ... c'est loin d'être négligeable, 1 ampère par nœud, soit entre 3 et 5 ampères en permanence ! Sur Schnaps, ça se présente comme une hélice au bout d'une perche que l'on déploie derrière le bateau.
ici$ -  East Caribbean dollar, également orthographié "EC$". Taux de change fixe avec le $ américain : 1 US$= 2,7 ici$
inter -  voile d'avant plus petite que le génois que l'on hisse sur un étai largable
joint tournant -  solution construite à partir de bagues en graphite permettant un passage complètement étanche de l'arbre d'hélice dans le tube d'étambot
jupe -  sur un bateau, la jupe se situe à l'arrière du cockpit et permet de descendre vers la mer. Très pratique pour monter dans l'annexe, la baignade, ou pour faire ses besoins !
ketch -  configuration de voilure avec un mât supplémentaire par rapport au sloop, en arrière du premier mais en avant de la barre
lazy-bag -  littéralement : sac pour paresseux ! C'est un sac placé sur la bôme, qui s'ouvre vers le haut, qui permet d'emballer la grand-voile lorsqu'elle n'est pas hissée et ainsi de la protéger des UV et des intempéries. La voile se plie toute seule dedans, il n'y a presque rien à faire !
lest -  le lest est un élément primordial sur un voilier monocoque : c'est en général une masse métallique (fonte ou plomb) qui est placée le plus bas possible pour abaisser la position du centre de gravité du bateau. Sur Schnaps, c'est la quille en fonte qui assure ce rôle et pèse 3 tonnes.
ligne de traîne -  ligne de pêche que, comme son nom l'indique, on laisse traîner derrière le bateau quand il avance. Quand la planchette japonaise remonte à la surface, c'est qu'il y a du poisson (ou des algues) !
marnage -  différence de hauteur entre marée haute et marée basse
mèche -  c'est une pièce très importante qui forme l'axe de rotation du safran : c'est par elle que sont transmis les mouvements et efforts qui permettent de diriger le bateau
milles -  1 mille nautique = 1 minute d'angle = 1852 m
mouillage -  un bateau est au mouillage quand il ne navigue pas : sur son ancre ou sur un corps-mort. Le mouillage désigne aussi l'ensemble ancre + chaîne + câblot qui permet d'accrocher le bateau au fond de la mer.
moutons -  en mer, les moutons désignent l'écume qui se forme sur la crête des vagues dès que le vent souffle suffisamment (à partir de force 3)
nable -  orifice généralement situé sur le pont permettant de remplir un réservoir d'eau, de gasoil, ou de vider un réservoir d'eaux noires ou grises
NDCLFC -  Note de Clairette la FéeClochette
NDTLGP -  Note de Tomtom le GroPotom
nœuds -  unité de vitesse utilisée pour les bateaux. 1 noeud = 1 mille par heure = 1.852 km/h. En multipliant par 2, on a à peu près la vitesse en km/h !
orin -  cordage de relativement faible diamètre que l'on accroche sur l'ancre pour pouvoir la dégager au cas où elle resterait coincée sous un rocher, dans une épave ou une autre ligne de mouillage
palan -  un palan est un arrangement de poulies dans lesquelles circule un bout, et permettant de démultiplier les efforts. Les principaux palans sur un voilier sont l'écoute de grand-voile et le hale-bas de bôme.
pare-battages -  sorte de gros ballons ovoïdes que l'on met sur les côtés du bateau pour le protéger des agressions du monde extérieur
passavant -  c'est la partie du pont qui permet, comme son nom l'indique de "passer à l'avant", c'est à dire de contourner le roof par un des deux côtés
pataras -  câble reliant l'arrière du bateau à la tête de mât. Sa tension doit être réglable : plus il y a de vent, plus il faut tirer dessus. Sur Schnaps, il y a 2 pataras et le réglage de tension s'effectue par un palan permettant de les rapprocher l'un de l'autre.
pétole -  pas de vent. Le désespoir du voileux et la joie du XUD qui va pouvoir se dérouiller les pistons.
pieds -  unité de mesure barbare (anglo-saxone) encore utilisée pour mesurer la longueur des bateaux. 1 pied = 12 pouces = 30.48 cm
pilote automatique -  le meilleur ami des équipages réduits : il permet de caler le bateau sur une route déterminée, et peut même suivre les changements de direction du vent
plage avant -  non, pas de cocotiers en vue, c'est simplement l'endroit le plus dangereux du bateau, cela désigne toute la partie du pont en avant du mât
planchette japonaise -  dispositif très ingénieux permettant de signaler qu'il y a un poisson au bout de la ligne de traîne, poisson assez bête pour vouloir bouffer un bout de ferraille qui s'agite.
point d’écoute -  Sur une voile, le point d'écoute est l'angle auquel on vient accrocher l'écoute, cordage avec lequel on effectue les principaux réglages de la voile (notamment son angle par rapport au bateau et au vent).
pont -  le pont, sur un voilier, c'est toute la surface extérieure sur laquelle on peut marcher, et qui forme le "toit" du bateau. C'est à la fois l'espace où on manœuvre, où passent les écoutes et autres bouts, où on se fait dorer la pilule, où on prend l'apéro ...
portique -  gros arceau placé à l'arrière du bateau, qui peut avoir des formes et applications très variées, mais qui sert souvent à placer panneaux solaires, éolienne, antenne GPS, etc ...
presse-étoupe -  joint permettant le passage et la rotation de l'arbre d'hélice dans la coque, assurant l'étanchéité en pressant de l'étoupe - tresse de chanvre enduite de suif - contre l'arbre
promène-couillon -  on peut à peine appeler ça un bateau : ça n'a ni mât ni voile ni rames, ça sert juste à faire des vagues, accompagné du doux bruit d'un 8 cylindres consommant l'équivalent de 3 camions citerne juste pour faire 200m
quart -  en mer, il faut organiser la vie à bord, pour que tout le monde puisse dormir et qu'il y ait toujours quelqu'un en veille. Un quart = une période de veille.
quillard -  un quillard possède un aileron de quille fixe et relativement profond. C'est bien pour les performances au près, le bateau est raide à la toile, c'est moins bien pour le tirant d'eau !
rade -  petite partie de mer assez enclavée et protégée du large par une entrée étroite
rail de fargue -  pièce métallique plus ou moins solide (sur Schnaps il est mastoc) faisant le tour du bateau, sur lequel on peut accrocher tout un tas de trucs : pare-battages, mousquetons de ligne de vie, poulies de bout d'enrouleur ...
réducteur -  boite de vitesses du bateau, permet d'enclencher marche avant ou marche arrière, en passant par le point mort
régulateur d’allure -  c'est un pilote automatique mécanique qui n'a pas besoin d'élecricité pour fonctionner, et dirige le bateau de façon à ce qu'il garde toujours le même angle par rapport au vent (la même "allure")
régulateur d’alternateur -  petit boîtier électronique permettant d'optimiser la charge des batteries par l'alternateur et donc d'économiser du gasoil
ridoirs -  un ridoir permet de tendre un câble. Il y a un ridoir au niveau de chaque liaison de hauban avec le pont.
ris -  "prendre un ris", c'est réduire la voilure. Sur Schnaps, on peut prendre 3 ris dans la grand-voile, c'est à dire réduire la grand-voile de 3 "bandes de ris".
roof -  c'est la partie qui dépasse du pont et qui permet d'augmenter la hauteur à l'intérieur. Sur Schnaps, il est entouré de hublots qui permettent de voir partout autour du bateau quand on est assis dans le carré !
safran -  pièce immergée plus ou moins profilée actionnée par la barre et qui provoque la giration du bateau
sandwich -  Non, ça ne se mange pas ! Une pièce composite en 'sandwich' est composée de 2 peaux en fibre stratifiée entourant une âme dont le rôle est de maintenir écartées ces 2 peaux. Cela donne des éléments rigides et très légers.
saumon de quille -  grosse pièce de fonte située sous le bateau, jouant à la fois le rôle de lest (stabilité) et d'aileron de dérive, empêchant le bateau d'avancer en crabe (assisté en cela par une dérive qui remonte dans le saumon)
sextant -  Appareil qui permet de mesurer la hauteur du soleil par rapport à l'horizon. Ça a l'ai tout bête dit comme ça, mais comme la mesure doit être assez précise, c'est relativement sophistiqué.
sika -  abréviation de "sikaflex" : espèce de pâte élastomère collante qui, en durcissant, reste souple. Super utile sur un bateau (collage de pièces, étanchéité, joints, isolation inox/alu), il est impossible de ne pas s'en mettre plein les doigts et plein les habits lorsqu'on l'applique ...
sloop -  gréement à un seul mât et 2 voiles, c'est la configuration classique pour un voilier moderne
speedo -  petite roue à aube fixée sous la coque qui, en tournant, donne une indication sur la vitesse du bateau par rapport à l'eau
spinnaker -  grande voile d'avant légère, coupée en forme de bulle et utilisée aux allures portantes
tangon -  espar (pièce longiligne) permettant d'écarter une voile (spinnaker) du mât
taquet -  élément d'accastillage en forme de T trapu permettant de relier facilement et solidement un cordage à la structure à laquelle il est rattaché (bateau, ponton, quai ...)
taud -  un taud est une toile servant à protéger une partie du bateau : on trouve des tauds de grand-voile, des tauds de soleil, ou bien même des tauds d'intérêt, ou encore des tauds pinambours ...
tirant d'eau -  c'est la profondeur minimale nécessaire pour le bateau. Sur Schnaps, il est de 2,50 m dérive basse, et seulement 1,40 m dérive relevée ...
tirer des bords -  faire des zig-zags au près pour remonter contre le vent
tube d’étambot -  tube métallique supportant l'arbre d'hélice et lui permettant de traverser la coque. Sur Schnaps, le tube d'étambot rentre largement à l'intérieur du bateau : vers l'intérieur il est muni d'un presse-étoupe pour l'étanchéité, et vers l'extérieur d'une bague hydrolube, qui permet la lubrification à l'eau
vaigrages -  Ce sont les différentes garnitures intérieures de la coque : mousse, lino, contreplaqué ...
varangue -  grosse pièce structurelle transversale se trouvant au fond du bateau. Sur Schnaps, ce sont de grosses pièces de bois stratifié. Elles ne sont pas très féroces, en tous cas beaucoup moins que les varangues de Komodo.
vent apparent -  c'est le vent que l'on ressent lorsqu'on est sur le bateau. Il correspond au vent réel (celui qu'on sent si on est immobile) ajouté au vent vitesse créé par le mouvement du bateau.
VHF -  littéralement "Very High Frequency", c'est une radio qui permet de communiquer entre navires et avec la terre dans un rayon de 25 milles autour du bateau
waypoint -  Terme anglais désignant un point de passage sur une route planifiée sur un GPS ou un logiciel de navigation.
winch -  sorte de gros tambour fixé solidement au bateau, qui sert à tirer très fort sur les écoutes, drisses et autres bouts
XUD -  moteur diesel légendaire développé par PSA, équipant notamment les 305 break diesel de 1986, les BX mais aussi et surtout notre bon vieux Schnaps dans sa version marinisée !

Les commentaires sont fermés pour cet article.