décembre 2019
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Bon anniversaire Schnapsou !

Le 19 décembre, Schnaps atteint la quarantaine !

Schnaps a droit à un beau cadeau qui lui permettra de repartir pour de nouvelles aventures tel un bateau tout jeune, tout neuf, tout fougueux. Enfin pas trop fougueux quand même, on aime voyager pépère.

Une double visite ce week-end, car on avait pris notre vendredi pour faire un week-end avec Stéphanie (qui était là pour le convoyage de Schnaps) et sa petite famille, de visite au pays des Kiwis. Passage rapide vendredi pour le point travaux habituel, en profiter pour dire bonjour aux gars qui bossent sur Schnaps la semaine mais qu’on ne voit pas la plupart du temps vu qu’on ne passe que le week-end, et un autre passage dimanche pour souhaiter l’anniversaire de Schnaps, prendre des photos et des mesures supplémentaires.

Quoi de neuf ?

Sur le pont et dans le cockpit, du bleu clair d’un goût qu’on ne cautionne pas. Mais ce n’est qu’une couche très superficielle pour distinguer les parties poncées des parties pas encore poncées et pour voir facilement les derniers petits défauts à corriger.

Un look un peu Schtroumpf…
En blanc ça va envoyer !

Dedans, les réservoirs d’eau prennent forme.

Le réservoir d’eau bâbord. Le « couvercle » est juste posé : les structures intérieures qui vont éviter à l’eau de bloblotter à chaque coup de roulis sont en cours de fabrication.

Au passage, notez la disparition du liège sur les parois du carré : ça se fête !

Tiens à propos des réservoirs d’eau, un petit point technique. Selon le cahier des charges, l’eau qui va être stockée dans ces réservoirs aura le bon goût d’être bonne à boire (krr krr je vais pouvoir concurrencer les jeux de mots de Tomtom). Précédemment, que l’eau ait été stockée dans les réservoirs fabriqués par l’ancien proprio ou dans les vaches à eau flexibles qui ont fait l’affaire après le démontage des réservoirs, l’eau avait un mauvais goût. Elle était toujours potable, mais pas bonne, donc on l’utilisait pour se doucher, pour rincer la vaisselle, pour faire cuire les pâtes, et on baladait un ou deux jerrycans faits en matière propice à la bonne conservation de l’eau pour l’eau à boire.

Dave nous a délégué le choix de la peinture à mettre dans les réservoirs pour éviter que l’eau ait un goût. Résultat après consultation de Mr le fournisseur de résine d’abord, puis de Mr le fournisseur de peinture ensuite : la meilleure solution c’est de ne pas peindre. Ils ont donné quelques conseils pour l’application de la résine, inspirés du très bon article des Gougeon Brothers :

  • mettre un peu moins de durcisseur que d’habitude dans le mélange d’époxy
  • mettre plein de couches de résine
  • faire durcir la résine dans des conditions idéales (50°C, donc en mettant une lampe à incandescence dans le réservoir ça devrait le faire)
  • rincer, rincer, rincer à l’eau claire

Puis « pas de peinture » nous a dit Mr Résine. Mouais, mais c’est pas lui qui vend la peinture, donc on s’est renseignés sur les peintures spéciales réservoir d’eau potable et on a appelé Mr Peinture. Lequel nous a dit « euh mais vous êtes sûrs que vous voulez y mettre de la peinture ? À votre place je laisserais juste la résine : nos peintures fonctionnent bien mais c’est tellement difficile à appliquer dans un réservoir quasi fermé en suivant les consignes techniques d’application que le risque que la peinture pas 100% parfaitement appliquée donne un goût à l’eau est assez élevé. » Donc verdict : pas de peinture. On verra ce que le résultat donnera !

Quelques discussions à propos du système pour faire sortir le bout de la dérive, que Thomas avait conçu et envoyé par mél puis discuté au téléphone, ont été bénéfiques vu que même avec de jolies images 3D c’est assez facile de comprendre de travers quand on n’est pas tous ensemble autour de la bête à discuter, dessiner, positionner le bazar. L’équipe du chantier avait tout juste commencé à travailler là-dessus donc ça va, il n’y a pas grand-chose à refaire.

On a aussi précisé ce qu’on voudrait faire avec le capot du carré – celui qui donnait sur la descente du carré, qu’on n’utilisait que pour l’aération et pour sortir / faire entrer plein de bazar. On fait simple : un peu d’isolation en mousse et 4 biellettes qui permettront de tout ouvrir ou de soulever juste un côté du capot.

Petit jeu !

Les petits jeux numéros 2 et 3 de la dernière fois ont été brillamment remportés par Damien et Matt. Reste le petit jeu numéro 1 : À combien de litres estimez-vous la taille de nos réservoirs (les deux ensemble, soit la capacité totale) ? Damien et Matt ont proposé leurs chiffres (1000L et 250L) et je peux donner un indice : aucun des deux n’est tombé sur le volume exact ni même approximatif. Les propositions sont donc ouvertes, Damien et Matt ont gagné le droit de participer une deuxième fois. À vos commentaires !


Cet article en PDF


8 commentaires pour Bon anniversaire Schnapsou !

  • Ange

    Bon anniversaire Schnaps !

  • Guillaume H

    Bon anniv Schnaps !
    Vous êtes trop beaux sur la photo.
    Et pour les réservoirs d’eau, je dis 500 l.
    Bises et belles fêtes !

    • Clairette

      Merci merci et bonnes fêtes aussi à vous tous !
      En plus tu es le plus proche de l’estimation de la capacité des réservoirs pour le moment, bien joué :)
      Bisous

  • François Tabary

    Merci pour la photo de famille avec Schnaps – il en fait partie – et bon anniversaire à lui avec sa remise à neuf comme cadeau.
    Difficile à estimer un volume pour les réservoirs d’eau, sans connaître leurs dimensions même approximatives. Au pif, je dirais 2 x 200 l = 400 l, bien que ça me paraisse léger… C’est juste pour jouer avec vous.
    François

    • Clairette

      Bonjour François et merci pour ton commentaire ! Oui effectivement 400L c’est à peu près ce qu’on avait avant et ça serait un peu léger en famille. Faisable probablement (on n’est jamais tombés en rade d’eau avec nos 400L) mais avec des restrictions…

  • Philippe FRUIT

    Que de miles parcourus en 40ans.
    un réservoir d’eau : à 4 pour partir 2 semaines sans ravitailler, je dirais 1000L mais comme c’est une mauvaise réponse ….
    1000L, ça fait une tonne à trimbaler mais comme vous n’avez pas prévu de faire de la régate, j’aurais joué la sécurité.
    Donc, ce réservoir sur la photo : à peu près 1m de long x 10à15cm de haut x 40 à un bout, 70 à l’autre avec la courbure de la coque en +… ça fait 100 x 15 x 55 x 0,8 (coef empirique pour tenir compte de la courbure) x 2 réservoirs = 132L.
    Pas sûr que ce soit bon parce que ça ne fait vraiment pas beaucoup !!
    Philippe

    • Clairette

      Selon nos calculs, avec 1000 litres on tient 83 jours à 4 en mode grande traversée. Les douches sont faites à l’eau salée, rinçage à l’eau douce dans une bouteille pour maîtriser la consommation donc nos calculs se basent sur 3 litres d’eau douce par personne et par jour. Effectivement 1000 litres ça ferait un peu lourd.
      Les calculs géométriques ne marchent pas pour la simple raison que sans avoir vu Schnaps c’est difficile d’évaluer l’échelle. Les réservoirs font 2m de long environ (ils seront sous une banquette qui peut faire couchette). Et pour le coup 132L ça ferait léger ! Ceci dit en multipliant toutes les mesures par un facteur 2 on arrive à 2112 litres et c’est largement surestimé :)

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>