décembre 2012
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Commentaires récents

Premières navs du moussaillon

8 mois. 8 mois que Schnaps trépignait d’impatience, amarré au ponton du Bucklands Beach Yacht Club (BBYC pour les intimes), depuis sa dernière sortie à Pâques, à l’automne dernier.

On serait bien sortis en octobre ou novembre, il y a eu de chouettes week-ends, mais la protubérance ventrale de l’équipière principale la limitait un peu dans ses mouvements, notamment dans les phases d’arrivée et de départ. Et aussi pour les manœuvres, mais bon ça normalement le capitaine il sait gérer en solitaire.

Et puis un beau jour, enfin une belle nuit, pouf, plus de protubérance ventrale. Ça n’a certes pas été tout seul juste en disant ‘pouf’, mais Schnaps s’est retrouvé avec un nouvel équipier. Deux semaines de récupération plus tard, alors que le moussaillon n’était âgé que de 17 jours et qu’un beau week-end se profilait, nous larguions enfin les amarres pour une petite virée autour des îles qui constellent le Golfe d’Hauraki.

caleCapsule.jpg

Le moussaillon harnaché pour la nav’

Bon, en fait, le beau week-end qui se profilait s’est révélé être simplement un beau samedi, mais qu’à cela ne tienne, on est allé pique-niquer au mouillage à Motuihe (voir petite carte ci-dessous) par une jolie brise de sud-ouest. Au portant à l’aller et au près serré dans le clapot au retour, Bouzouk n’a pas bronché et a dormi tout le long, jamais réveillé par un virement de bord ou empannage pourtant bruyant …

transatCockpit.jpg

Petite sieste dans le cockpit, au mouillage

Carte.png

Carte de situation des îles du golfe d’Hauraki

Une semaine plus tard, après la fausse fenêtre météo du week-end précédent et un temps exécrable pendant la semaine (tornade à Auckland), c’est en compagnie de Fleur-de-Sel que nous larguons les amarres, cette fois avec la ferme intention de passer au moins une nuit au mouillage. Pour ceux qui ne savent pas, Fleur-de-Sel c’est un bateau copain avec qui on a pas mal correspondu depuis le départ, sans jamais les avoir croisés (et pour cause, Heïdi et Nicolas sont passés par la Patagonie et ont passé un an de plus que nous dans le Pacifique).

Nous avons donc profité d’une très belle nav’, à nouveau vers Motuihe (on l’aime bien cette île), pour se prendre en photo mutuellement comme vous pouvez le voir sur notre album picasa. C’est la première fois que Schnaps se fait tirer le portrait en nav’ et sous voiles avec nous, profitez-en !

FdSRangitoto.jpg

Fleur-de-Sel devant le cône volcanique de Rangitoto

 

schnaps.jpg

Schnaps au bon-plein, merci Fleur-de-Sel pour les chouettes photos !

L’anticyclone étant bien installé, nous pouvions rester au mouillage tranquillement sans craindre un retour dans du force 8, et nous avons donc bien profité de ces mini-vacances, pour s’occuper de notre petit Godzilla en grenouillère (il arrête pas de manger/grossir/grandir c’est fou), et même pour gonfler l’annexe et aller faire des tours à terre !! Bon malheureusement les photos ont été effacées après une fausse manip du capitaine mais tant pis on y retournera.

Avec très peu de vent pour le retour du lundi, on décide de couper au plus court et de faire une petite pause à Browns Island, qui, comme son nom l’indique, est couverte d’herbe bien verte et que nous pouvons admirer lors de nos promenades autour de notre marina de résidence. Nous avons bien choisi notre jour : personne au mouillage, personne sur l’île, et un temps magnifique pour une belle promenade et de bien jolies photos. Avec le centre-ville d’Auckland à l’horizon, on a du mal à imaginer qu’on est dans la plus grande agglomération de Nouvelle-Zélande !

Schnaps, seul au mouillage derrière Browns Island

Schnaps, seul au mouillage derrière Browns Island

 

Le vallon de Browns Island, avec Auckland et Rangitoto au loin

Le vallon de Browns Island, avec Auckland et Rangitoto au loin

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, il nous faut bien rentrer au port, au grand dam de Bouzouk qui semble assez bien apprécier les navigations … Le temps magnifique du week-end ayant amorcé l’éclosion des fleurs des dizaines de Pohutukawas qui ornent la ville, les jardins et les parcs, ce n’est pas si triste !

Et en plus c’est la pleine saison des fraises, y en a plein au supermarché à un prix de plus en plus dérisoire, et y a pas vraiment de supermarché au mouillage !! Miam !


Cet article en PDF


5 comments to Premières navs du moussaillon

  • Gnègnès

    Coucou ! Ha bah à en voir la quantité de jolies photos, vous avez du apprécier les sorties, ca a du vous faire du bien à tous !!!!
    ça fait plaisir de revoir un peu des paysages Néo-Zélandais aussi :-)
    même de la supra grande ville qu’est Auckland :-)
    bisous et bonnes balades d’été à venir !!!

  • Ca fait drôle de vous voir réunis avec Fleur de Sel, quand on suit les deux blogs depuis de longs mois…
    Bien amicalement à vous quatre cinq.
    Isabelle

  • Stéphanie

    De si beaux paysages :-), ça donne sacrément envie d’aller naviguer et de larguer les amarres pour quelques jours. A en juger par les photos, Bouzoukpourra bientôt hisser la voile et faire les noeuds de chaise !

    Le contraste est incroyable entre votre capitale et ses paysages paisibles et champêtres, et notre ville de 20 millions d’habitants où l’on vit depuis 6 mois, et on commence à saturer : trop de bruit, d’embouteillages, de pollution… vie de dingue, vivement la semaine prochaine en France pour les fêtes !

    Gros bisous à tous les 3, et profitez du coin pour nous,
    Tristan et Stéphanie

  • Mamodile

    Et c’est un plaisir de savoir que Schnaps repart en ballade, initiant Bouzouk – moussaillon. Merci, grâce vos photos, de raviver notre mémoire : votre vaste environnement et effectivement bien plus paisible que la grande agglomération qui ronfle non loin. Et merci / bonjour à Fleur de Sel !
    Bon début d’été à tout l’équipage et bisous

  • François TABARY

    Merci pour les premières photos du futur marin concentré sur la navigation, et certainement bercé par le roulis.
    On avait presque oublié que Schnaps était un bateau, et non une maison.
    Les gillets de sauvetages pour bébés existent-ils ?

    Grosses bises.
    François

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>