octobre 2010
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Commentaires récents

La route des volcans

La route des volcans, c’est surtout un grand chemin de randonnée, elle n’est pas vraiment carrossable en voiture. Après notre balade en voiture autour du plus gros volcan de l’île, nous avons [bricolé, cousu, dégasoilé, geeké puis enfin] enfilé nos chaussures de rando et nos sacs à dos pour crapahuter sur cette rando fortement recommandée.

La rando proprement dite part du « Refugio El Pilar », en plein milieu de l’île. Desservi par une route, mais pas par les bus… Donc nous avons pris un bus qui nous a amenés pas trop trop loin du refuge, afin de faire une première journée de marche pour rejoindre le refuge, puis d’y camper, et enfin de s’engager sur la route des volcans le lendemain matin.

Rando.jpg

Merci Google Earth...

Le bus nous a donc déposés le premier jour à 964 mètres d’altitude, il nous en restait 462 à grimper pour rejoindre une route forestière qui longe la crête jusqu’au refuge. Cette montée, dans les bois, était bien sympathique mais épuisante (je crois que je n’ai jamais autant sué).

02-Vue sur Santa Cruz.JPG

Nous avons donc particulièrement apprécié la vue depuis le point culminant de cette première rando : on distingue assez bien la ville de Santa Cruz, et même la marina si on cherche bien. Coucou Schnaps !

Là-haut, la route forestière très vaguement vallonnée a accueilli nos gambettes heureuses de trouver du plat, sur 7 km, jusqu’au refuge.

Il ne s’agit pas d’un refuge comme on en trouve dans les montagnes par chez nous, mais plutôt d’une aire de jeu et de pique-nique barbecue pour les familles, qui y grimpent en voiture, y passent l’après-midi, et en repartent en voiture sans s’être dégourdi les jambes dans la montagne. Pas mal d’animation, donc, mais ne crachons pas sur la soupe, nous avons été bien contents d’y trouver de l’eau, des toilettes, des barbecues et même du bois pour faire chauffer le repas du soir.

04-Firmin garde la tente.JPG

Juste au-dessus de la zone aménagée, les pins ont gentiment formé un matelas d'aiguilles sur lequel nous avons installé la tente, gardée par Firmin.

Une bonne nuit là-dessus, un petit déj et en route pour la route des volcans !

Route des volcans.jpg

Notre trajet, avec les altitudes : ça monte... puis ça descend, en suivant la crête, sur un peu plus de 17 km. Cette fois le fond de carte c'est Google Maps (option relief).

11-Le Pico Birigoyo.JPG

Un de nos premiers sommets : el Pico Birigoyo. Il est rigoyo !

12-Clairette et Firmin profitent du paysage.JPG

On a bien fait de se lever tôt, pour profiter de la vue dégagée sur la Caldera (au Nord), car elle s'est faite attaquer par les nuages assez vite...

14-La Cumbre Nueva depuis la Montana la Barquita.JPG

Vue de la Cumbre Vieja (la chaîne de volcans) depuis la Montana La Barquita

17-Ca monte sec.JPG

En suivant la crête, on monte sec jusqu'en haut de chaque volcan, puis on descend un peu, puis on remonte une bonne pente...

18-Les grenouilles.JPG

Heureusement Tomtom, occupé par les grenouilles de mes chaussettes, ne se rend pas compte de la difficulté de l'ascension.

21-Les nuages à l'attaque de la Caldera.JPG

Un peu plus loin, on regarde en arrière pour ne plus apercevoir la Caldera, cachée par les nuages, et pour apprécier la pente du coupe-feu qu'on vient de descendre (pour remonter à peu près la même chose juste après).

22-Couleurs de volcan.JPG

La route des volcans, c'est plein de paysages de volcans, mais on ne s'en lasse pas car ils sont très variés : chauves ou colonisés par des arbustes ou des arbres, rouges, noirs, formés de petits cailloux sableux ou de grosses roches bien solides...

22-Pente de sable volcanique.JPG

Par exemple, ici, c'est une pente de sable volcanique. Pas facile de grimper sur de sol qui s'enfonce sous les pieds... Par contre pour la descente, c'est pas mal (ça amortit les chocs).

29-Hoyo Negro, le cratère.JPG

El Hoyo Negro, un cratère tout jeune, formé en 1949, lors de la dernière éruption sur La Palma. Sacré trou noir !

30-Au dessus des Lavas la Malforada.JPG

Un peu plus loin, une roche toute bizarre, au milieu du chemin

33-Encore les Lavas.JPG

Las lavas la Malforada. Une grosse baignoire pleine de lave refroidie depuis longtemps, mais qu'on imagine assez bien bouillonner... Pfiou, fait chaud, d'un coup !

37-La Deseada.JPG

Le sommet de la rando : La Deseada. Après, ça descend (enfin !)

39-Clairette et Firmin sur la Lune.JPG

On a fait un détour sur la Lune, au point où on en était..

42-Changement de référentiel.JPG

Ça fait bizarre, hein, les photos dans le référentiel de la pente ?

48-Montana de los Lajiones.JPG

Du sable partout, des petits gravillons volcaniques sous nos pieds (et parfois dans les chaussures), et au loin, la Montana de los Lajiones

53-Les pentes du Volcan de San Martin.JPG

Les pentes du volcan San Martin, dernier volcan avant...

54-Cette fois ça va être la fete aux grenouilles !.JPG

L'attaque des nuages !

57-Les nuages envahissent la foret de pins.JPG

Ils rentrent jusque sous les arbres, il fait tout flou !

Et c’est la dernière photo, car on s’est pris une bonne drache sur les 3 derniers km… Initialement, on avait prévu de pousser un peu plus loin que Fuencaliente, pour aller voir les deux derniers volcans, mais le timing parfait pour le bus et la pluie nous ont plutôt incité à nous contenter de tous ceux qu’on avait vus avant…

Si vous n’avez pas eu assez de photos, il y en a encore plein là !


Cet article en PDF


5 comments to La route des volcans

  • Gnègnès

    quel dépaysement !!! trop bien ce beau roman-photos !!!!! et les gambettes de tout le monde et grenouilles des chaussettes vont bien ? J’ai pu constater que la compagnie des poils ne vous a pas trop suivi, sur ce coup là! Galipette, Félicien, ils se reposaient pendant ce temps? Ah les jeunes…

    • Quand on part en voiture, on peut se permettre d’emmener un gros poilu. Mais quand on fait une rando à pieds, ou une petite balade, c’est un des petits qui nous suit, à tour de rôle, pour nous encourager dans les montées. Les autres de la fratrie restent à faire des bêtises au bateau, pendant que l’un d’eux monte la garde : « 22 vlà les parents ! cachez tout le bazar !! »

  • Claire TABARY

    là, mon coeur de randonneuse se réveille, même dans le brouillard, c’est chouette. Jolis mollets, Clairette…

  • mamounnette

    Merci pour les photos !
    Bisous

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>