octobre 2010
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Commentaires récents

Santa Cruz de la Palma

Santa Cruz de la Palma est la capitale de l’île de la Palma, l’île des Canaries où nous avons atterri en provenance de Madère (je résume, pour ceux qui ne suivent pas Smile ).

La première impression que l’on a eue en se baladant dans la ville a été semblable à celle qu’on a éprouvée en se promenant à Jersey, l’année dernière. A Jersey, on est en Angleterre, mais pas tout à fait, c’est une ambiance différente. A Santa Cruz de la Palma, on est en Espagne mais pas tout à fait, c’est une ambiance différente. En gros, pour les scientifiques, on a ressenti le même delta d’ambiance entre le pays de tutelle et l’île.

Bon, bien sûr, il y a quand même des choses qui font que, non, c’est sûr, on se dit qu’on n’est pas à Jersey :

01IntersindicalCanaria.jpg

Le "Edificio de Usos Multiples". En effet, ça a l'air vachement multiple ...

Mis à part ce gros immeuble bariolé qui surplombe le port, la ville est vraiment sympathique : petites ruelles pavées, vieilles maisons aux balcons en bois, petites places fleuries, églises et chapelles, tout ce qu’il faut pour rendre les promenades agréables, et en plus c’est très propre, contrairement à l’Espagne. Beaucoup d’Allemands, les publicités sont souvent dans la langue de Goethe … et on nous prend pour des Allemands, il y a apparemment très peu de Français par ici, les seuls que nous avons identifiés (c’est rigolo comme en voyage on reconnaît un Français à 3 km !!) sont nos voisins de ponton !

18BalconsAvenidaMaritima.jpg

Les balcons en bois de la Avenida Maritima

31PetiteEpiceriepresdelachapelledelaLuz.jpg

Une petite épicerie au-dessus du port

14ToitEglise.jpg

Charpente de l'église de El Salvador, un des plus belles des Canaries

Au détour de ces petites ruelles, on trouve un bien étrange bâtiment, qui ressemble à s’y méprendre à un gros bateau en bois ! A l’intérieur se trouve un musée ma foi bien intéressant sur l’histoire maritime de la ville : vieilles cartes (à l’époque du GPS et de la carto électronique, ça nous fait relativiser : la nav’ en 2010, c’est de la rigolade), maquettes de bateaux, instruments de navigation …

21SurlaSantaMaria.jpg

La Santa Maria, au milieu de la ville (bon depuis le château arrière on voit quand même la mer)

En se renseignant un peu plus, on apprend que ce gros bateau échoué sur la Plaza de la Alameda est une « réplique » de la Santa Maria qui a été construite spécialement afin d’honorer la Vierge des Neiges (Virgen de las Nieves) lors de la fête traditionelle de Santa Cruz qui se déroule tous les 5 ans : la Bajada de la Virgen (c’est la même que juste avant, vous l’aurez compris). On l’a ratée de peu – tout est relatif – puisque la dernière s’est déroulée en juillet 2010 … Dommage, ça aurait été l’occasion d’assister à la Danza de los Enanos, principale attraction de la fête. Des natifs de l’île (critère non discutable semble-t-il) se déguisent en nains à gros bicorne et interprètent une chorégraphie bien spéciale, que nous nous sommes empressés d’aller découvrir sur youtube :

NDCLFC : la vidéo est longue, mais en 30 secondes vous aurez compris que c’est rigolo, et si vous avez le temps vous pouvez lire les 10 minutes… C’est vraiment impressionnant, les gars qui sont là-dessous dansent toute la journée et toute la nuit avec ce costume qui doit être un peu lourd, pas mal chaud, en plein juillet aux Canaries, c’est sportif !!!

2e NDCLFC : c’est sympa comme déguisement … mais … si on danse ?

En dehors du folklore local, il nous faut bien évoquer les aspects pratiques : la marina est toute neuve, encore plus neuve que celle de Calheta que nous avons quittée à Madère. Elle est aux 3/4 vide, ils ont dû bien rigoler en recevant notre mail leur demandant s’il fallait réserver pour avoir une place … Tous les emplacements pour les magasins et/ou restaurants ne sont pas encore occupés ou alors en travaux. On a parfois du mal à comprendre quel intérêt les gens peuvent trouver à venir déjeuner, dîner ou faire leur shopping ici, avec la vue sur les ports de passagers et de commerce où les ferrys en escale ne coupent jamais leurs moteurs, ce qui fait un boucan non négligeable dont nous nous passerions bien. En plus, ces gros bateaux, à leur arrivée ou leur départ dans le port, produisent un clapot assez désagréable qui vient se propager jusqu’entre les pontons de la marina, s’ajoutant à celui, naturel, qui de diffraction en réflexion réussit à se frayer un passage jusqu’au fond de la baie … Les aussières souffrent, les pare-battages aussi, et les câbles tapent à l’intérieur du mât … Bref, entre le clapot et le bruit, le confort n’est pas royal (même si le personnel et l’accueil sont des plus agréables et les installations sont tout à fait correctes), mais bon, on ne peut mouiller nulle part autour de cette île qui mérite vraiment son surnom d’Isla Bonita (la belle île), tout est à pic et rien n’est protégé … Et puis ce n’est pas excessivement cher …

29PortdeSantaCruz.jpg

Le port de Santa Cruz de la Palma, avec la marina (quasiment vide) au premier plan

Il y a même un magasin d’accastillage à la marina qui propose d’assez nombreux articles mais on n’a pas pu y trouver pour l’instant de pavillon de courtoisie du Cap Vert, commandés depuis 1 mois apparemment ! Les supérettes en ville (magasins Spar) ne sont pas très achalandées et ce n’est pas évident d’y faire un gros approvisionnement (pour ça il faut aller un peu plus loin et donc louer une voiture), mais pour les courses de tous les jours ça va sans problème …

Pour voir un peu plus de photos de Santa Cruz de la Palma, nous vous proposons un petit diaporama en cliquant ici.


Cet article en PDF


4 comments to Santa Cruz de la Palma

  • Tite mule

    Elle est géniale la danza de los enanos!
    Le musée a pas l’air mal non plus dailleurs!!!

    • Le seul défaut du musée, c’est qu’il y mettent la clim à fond à 18°C : il y fait froid… Ah si, il y a aussi la bande son d’un petit film de la cérémonie de la bajada de la Virgen, qui tourne en boucle, qu’on entend dans tout le musée, et qui soûle !!!
      Au départ on s’est posé beaucoup de questions sur les nains, qui sont représentés dans la rue, dans les magasins, dans les attrape-touristes… heureusement qu’internet est là pour nous éclairer !! Maintenant, à chaque fois qu’on croise un enano dans la rue, on a dans la tête la petite musique, et on sautille…

  • mamounnette

    Merci pour ces belles photos qui nous rappellent l’architecture d’Andalousie !

  • Petite mise à jour à l’heure du départ, avec les derniers achats : on s’attendait à ce que tout soit plus cher ici, et il n’en est rien, en tous cas pour pas mal de choses … en effet, il n’y a pas de TVA ici. Résultat : le litre de gasoil à 75c (l’essence un chouia plus), moins cher à la marina qu’à la pompe – au début on voulait faire le plein à Madère et après consultation d’internet on a vu que ce serait bien plus intéressant ici – les manilles et autre accastillage courant en inox 316 à 1.5 € la manille de 8 … on en a même profité pour acheter un micro-lecteur mp3 pour moins cher que les meilleurs prix qu’on avait trouvés sur Internet !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>