mai 2010
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Commentaires récents

La table du carré

Retour – momentané – de Clairette aux manettes du clavier, pour raconter un bricolage qui commence à dater… Depuis, il s’est passé plein d’autres bricolages, vous avez pu lire les articles de Tomtom sur la jupe toute mouillée (je vous écris d’ailleurs avec en fond sonore le sèche-cheveux qui, après 2 semaines d’activité continue, montre parfois des signes de faiblesse), l’article-fleuve sur le répartiteur à Mosfets qui à mon humble avis a servi de défouloir après les nombreuses soirées passées à fabriquer cet engin du diable… Et encore, on ne vous raconte pas tout dans les articles, sinon on n’avancerait pas dans notre liste de travaux : il s’agit d’une page-catalogue de nos travaux pour ceux qui voudraient savoir à quoi on passe nos soirées et nos week-ends (accessible juste sous le bandeau du site).

Je disais donc, un bricolage plus tout neuf mais dont le résultat en jette un peu quand même. Il s’agit du tuning de notre table de carré.

Notre table de carré repose sur deux pieds principaux, au centre du bateau. Entre ces deux pieds, un concepteur ingénieux ou alcoolique (ou les deux) a mis en place un porte-bouteilles en bois, qui longe le passage au milieu du bateau. C’est difficile à visualiser, je le conçois.

J’ai donc cherché une photo d’avant les travaux, retrouvé une photo de l’ancien propriétaire :

La table du carré et son porte-bouteilles : en bas, premier plan, un pied de la table en inox. Grâce à la bouteille, vous reconnaissez le porte-bouteilles : c’est sa façade haute qui va nous intéresser.

Au passage, on reconnaît à plusieurs indices que cette photo date d’avant notre acquisition : le carré est rangé (il faudrait un jour qu’on poste une photo de notre carré en état normal, avec des outils sur les 3/4 des sièges du carré) ; il y a une bouteille dans le porte-bouteilles, alors qu’avec nous ça n’est jamais le cas… Non pas qu’on ne picole pas, mais c’est qu’il n’y a de la place que pour 3 bouteilles dans le porte-bouteilles, c’est sous-dimensionné pour nous, on a donc rangé nos alcools dans un espace plus généreux (je vous dirai pas où).

Revenons à notre table du carré. Il s’agit d’un endroit central dans le bateau, autour duquel on est souvent, où l’on pose bien souvent nos ordinateurs, bref, un endroit idéal pour se brancher au réseau, au jus et à l’audio.

Jusqu’à ces petits travaux, il nous arrivait d’avoir des câbles en travers du passage, en particulier le câble audio pour envoyer la musique de l’ordinateur vers l’auto-radio. Pour l’instant, on est en wifi au port, mais quand on sera dans des mouillages ou ports suffisamment peu isolés pour capter le wifi non sécurisé ou le point d’accès d’un voisin, c’est la boulette* qui nous fournira internet via un routeur et des câbles réseau : comment faire pour éviter de faire traîner des câbles partout ???

*Il semblerait qu’on ne vous ait pas encore parlé de la boulette, également surnommée le sabre laser. On remédiera à ça dans un prochain article, si toutefois elle daigne fonctionner car Tomtom est actuellement en phase de test et c’est décevant.

Bref, comme dans une maison, on a voulu intégrer tous les réseaux derrière les murs, et faire de jolies prises bien propres. On a donc fait passer les câbles :

  • audio, entre l’auto-radio et le porte-bouteilles
  • réseau, entre le routeur (près de la descente de la cuisine) et le porte-bouteilles
  • 12V, du tableau électrique au porte-bouteilles
  • et puis aussi quelques câbles pour afficher le niveau des réservoirs d’eau, mais on y reviendra un peu plus tard.

Tous ces câbles ont été tirés jusqu’en dessous de la table du carré, il fallait encore les faire remonter. Comme les pieds de la table, en inox, sont creux, on a voulu tout faire passer à l’intérieur… Mais la base des pieds était pleine, j’ai donc passé un temps certain à percer, en combinant puissance, oignons, patience et longueur de temps, parce que l’inox n’est pas très coopératif. Outre la base des pieds, j’ai aussi percé des trous en haut des pieds, juste à côté du porte-bouteilles (après avoir démonté celui-ci évidemment). C’est long, et c’est pas évident de trouver une position confortable pour caler la table à l’envers dans un espace réduit.

Etape suivante : passage de messagers dans les pieds. C’est déjà pénible avec des messagers, ça présageait pour les câbles ! Mais finalement, à force de patience, et certes en abîmant certains câbles qui n’ont pas apprécié l’entrée et la sortie des pieds (difficile d’ébavurer proprement mes trous dans l’inox), on a fini par réussir.

Ensuite, il ne restait plus qu’à installer la prise audio, la prise 12V et les prises réseau. On a pas mal galéré avec les prises réseau pour identifier l’ordre des 8 brins, faire le sertissage dans la prise réseau qui n’assurait pas tous les contacts du premier coup… mais c’est fait et ça marche.

Le porte-bouteilles équipé, de gauche à droite : d’une prise 12V encastrée, d’une prise audio qui n’était pas encore installée au moment de la photo, d’une jauge à eau dont je vais vous parler juste après, et d’une double prise réseau.

On ne peut rien vous cacher, on a aussi mis une jauge pour connaître le niveau des réservoirs d’eau. C’est quand même pratique de ne pas avoir à démonter les planchers, ouvrir une trappe de visite, plonger la main pour évaluer la quantité d’eau restante. Surtout quand on est en mer et que ça bouge ! On a donc installé des jauges capacitives dans chaque réservoir. Une jauge capacitive, ça se présente comme ça :

La jauge à eau. Les deux pattes sont deux électrodes, plongées dans le réservoir. En sortie, on a la capacité du condensateur, qui varie en fonction du milieu (air ou eau) entre les électrodes.

On a donc fait encore des trous dans chaque réservoir, fixé les jauges avec du sika pour assurer l’étanchéité.

Capteur de niveau d’eau : en couleur bois, le plancher, en blanc, le réservoir. La jauge a les pattes rangées dans le réservoir, à l’endroit de sa plus grande profondeur.

Nous avons donc une jauge par réservoir, les deux jauges envoyant leurs informations à un afficheur, que voici que voilà :

La table du carré est tunée avec à gauche, un interrupteur pour désigner le réservoir dont on souhaite connaître le niveau ou bien pour éteindre l’affichage de la jeuge, au milieu, la jauge (le plein vient d’être fait), à droite une partie de la prise réseau

Il est pas beau notre afficheur avec la loupiotte rouge ???

On peut même faire le plein en toute tranquillité maintenant qu’on a un afficheur, des évents qui fonctionnent bien, des trappes de visite étanches… C’est le grand luxe.


Cet article en PDF


5 comments to La table du carré

  • mamounnette

    Bonjour et bravo pour tous ces aménagements.
    Juste ce petit mot pour vous dire qu’on ne trouve pas la page « le chauffage Episode 3 »
    Bonne journée
    Bisous

  • Ah ! je savais bien…
    En rangeant des photos qu’on a faites au cours de nos travaux, pour vous mijoter de nouveaux articles, j’ai retrouvé cette photo du laborieux perçage des pieds de la table :
    Clairette, l'oignon et la makita contre le pied de table en inox : la lutte est rude... mais le trio finira par vaincre !
    Clairette, l’oignon et la makita contre le pied de table en inox : la lutte est rude… mais le trio finira par vaincre !
    Il faut imaginer que la table est à l’envers et que le panneau qu’on voit correspond au support des pieds de la table…

  • nao

    Il est génial ce blog !! Et vous, vous êtes génialement (mais complètement) barrés…
    Clairette, je t’envoie les livres dans la semaine.
    Bisoux à tous les deux !
    naownaow

  • sorin

    Salut les jeunes bricolleurs
    ferons un tour d’aviron à votre santé les amis , je pense vers le Treho mais sans battre de record !!!!!! je garde notre record un peu au chaud , on verra plus tard
    Mais oh faite ! vous étes où en se moment
    bises

    • Nous sommes à Crookhaven, au sud ouest de l’Irlande, le temps que nos winches tous neufs arrivent… Ca serait d’ailleurs un joli coin pour ramer, pas trop de vagues, un très beau paysage (juste un peu trop de rafales par moments) !
      Bisous !

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>