mars 2010
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Commentaires récents

Le chauffage, épisode 1 : principe

Comme on a projeté dès l’achat du bateau d’habiter dessus en hiver (et que le convecteur électrique ça marche quand EDF marche, ce qui n’est pas garanti l’hiver qui plus est en Bretagne, péninsule non seulement géographique, mais aussi électrique), et comme on prévoit de passer par des coins pas forcément réputés pour leur température estivale même en plein été (c’est un comble, me direz vous, de ne pas avoir de température estivale en été, mais c’est un fait !), on s’est dit qu’on allait investir dans un chauffage.

Le premier chauffage d’un bateau étant son moteur, et ce dernier étant branché pour réchauffer la mer quand il fonctionne, on s’est déjà dit que c’était pas très malin (ou alors que ça allait être très long !), et qu’on allait commencer par envisager de récupérer cette chaleur pour chauffer au moins un ballon d’eau chaude. Et puis comme on est un peu perfectionnistes, on s’est dit qu’on allait acheter des radiateurs de voiture, des ventilateurs et installer le chauffage central branché sur le moteur dans le bateau.

Oui mais voilà : dans la configuration ci-dessus, si on veut chauffer il faut faire tourner le moteur (en général on profite que le moteur tourne pour faire de l’eau chaude, mais on peut pas tout le temps …). Et faire tourner le moteur à vide, alors qu’on n’a pas besoin de l’hélice et que les batteries sont pleines, ce n’est pas seulement débile, ça abîme et ça encrasse inutilement. Et puis en plus ça fait du bruit.

Donc on a rajouté une mini-chaudière au fioul (le fioul c’est comme le gasoil sauf que c’est rouge et un chouia moins raffiné que le gasoil, donc ça tourne au gasoil aussi), qui chauffe le liquide de refroidissement du moteur et le fait circuler dans les tuyaux ! On peut donc soit chauffer uniquement avec la chaudière, soit chauffer un peu plus l’eau qui sort du moteur si le moteur arrive pas à chauffer assez. En bonus, avec un système de vanne, on peut même préchauffer le moteur avec la chaudière pour qu’il démarre à chaud. Et les moteurs c’est comme les humains, ça préfère démarrer à chaud ! Voui pasque le matin quand il fait 9-10°C dans le bateau pour se lever c’est pas évident …

A vos tuyaux, prêts ? Partez !!



Cet article en PDF


Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>