mai 2019
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Une escapade rapide sur Schnaps

On avait un week-end devant nous, sans enfants (merci Agnès et Alex) et pas mal de travail de conception. Le chantier n’avait pas beaucoup progressé sur les travaux de Schnaps (c’était prévu comme ça) mais notre prochain voyage dans le nord est prévu dans 3-4 semaines seulement. Aller voir Schnaps, ça veut dire faire pas mal de route alors qu’on pourrait passer ce temps à concevoir.

On a décidé grâce à un de nos tableaux +/- de partir tôt le samedi matin pour passer la journée avec Schnaps. Ça nous a fait du bien.

Schnaps a maigri des passavants
La couche supérieur fibre de verre – polyester et le balsa sont partis

On a retrouvé Schnaps et Titosaurette, toujours fidèles au poste. Le pont de Schnaps est pratiquement tout enlevé sur les passavants et à l’avant, on voit la lumière passer dans le bateau par la fine couche inférieure du pont qui est restée et c’est classe, l’éclairage par les côtés. La coque a été rincée plusieurs fois pour ôter tout résidu de sel, maintenant elle sèche. La seule partie humide au point de goutter par terre c’est l’appendice devant le safran qui sert à tenir le safran. Schnaps fait pipi du skeg (c’est la dénomination technique dudit appendice, non je ne suis pas vulgaire).

Au programme du samedi avec Schnapsou :

  • acheter du fromage chez Mahoe Cheese parce qu’il est trop bon (c’est la fromagerie en face du chantier, qui fait du presque-comté avec du lait de Montbéliardes !!)
  • vider le réservoir de gasoil dans des jerrycans et les verser dans la voiture, en prévision d’une éventuelle sortie du réservoir
  • démonter la commande moteur
  • concevoir comment on va mettre des coinceurs sur le mât
  • enlever le lino mural dans la cabine arrière
  • finir de démonter l’étagère au fond de la table à cartes
  • charger notre batterie moteur
  • pousser ce qui reste des vis qui tenaient le rail de fargue en dehors du pont pour pouvoir en mettre de nouvelles quand on remettra le rail de fargue. Pour certaines c’était facile, pour d’autres l’écrou qui tenait les vis était noyé dans la résine ou bloqué par du contreplaqué généreusement collé à la résine sous les passavants à l’intérieur. Ce contreplaqué servait à tenir les faux-plafonds, mais c’était une aberration de mettre autant de contreplaqué et autant de résine juste pour quelques points de fixation. Pas étonnant que Schnaps pèse 11 tonnes ! On mettra juste ce qu’il faut de résine et de contreplaqué au moment de refaire des faux-plafonds, et Schnaps sera moins lourd.

On a eu la chance de pouvoir discuter avec Dave aussi. C’est tellement plus facile de papoter en face d’un dessin, de discuter d’options en incluant ce à quoi Dave a pensé ou les solutions qu’il a trouvées pour d’autres bateaux… On sait aussi maintenant comment mieux communiquer à distance. On travaille sur les ordis, mais dans le chantier, pour partager avec le reste de l’équipe, pour afficher les documents de référence, pour gribouiller dessus, la version papier est bien plus pratique. Donc on va faire encore plus de documents imprimables, qui tiennent sur du A4 (l’imprimante du chantier fait du A4), des supports visuels, et on continuera les coups de téléphone réguliers pour toutes les petites et grandes questions pratiques.

On a également pu passer du temps, tous les deux, dans chaque cabine de Schnaps, à discuter des aménagements à faire. Comment réaménager les rangements pour accéder plus facilement aux coffres immenses ? Comment réaménager la cuisine ? Comment réinventer la table à cartes ? Où mettre les batteries ? La machine à laver ? Le chauffeau ? C’était cool de faire des plans sur la comète ensemble, sans être interrompus par la marmaille qui doit faire pipi !

On a deux petits jeux pour vous :

Petit jeu numéro 1: Cékoiça ? Indice : c’est moins technique que la dernière fois

Petit jeu numéro 2 : est-ce qu’un de nos lecteurs basés en Europe saurait où se procurer un palier avant de tube d’étambot en bronze pour joint tournant, de diamètre intérieur 45mm (pour arbres de 30), avec une bride/collerette pour montage sur cloison, qui pourrait se monter sur un tube d’étambot classique fileté aux deux extrémités ? (NDTLGP: j’ai cherché sur le web et ai fait chou blanc. Je m’oriente vers la fabrication sur mesure mais j’ai peur que ça coûte un bras). Le ou la gagnant(e) de ce petit jeu là aura droit à notre reconnaissance éternelle et à une petite récompense !


Cet article en PDF


5 commentaires pour Une escapade rapide sur Schnaps

  • Damien

    Pour le numéro 1, je pense au poste avant ou dormais les enfants avec le pont en fibre de verre complètement mis à nu et donc translucide
    pour le jeu numéro 2, as tu demandé à Maucour (http://www.maucour.fr/accessoires) ou France Hélice (https://www.francehelices.fr/france_helices-produits.htm)

    • T’est trop fort Dam. J’ai en effet creusé un peu et posé la question sur hisse-et-oh où on m’a aussi donné la piste Maucour (les probables fabricants du tube d’étambot d’origine). Je vais leur envoyer un mail, et essayer France-Hélices aussi pourquoi pas. Ce serait tellement plus pratique de trouver une pièce adaptable que de faire tourner un palier sur mesure …

    • Clairette

      Oui alors Damien, c’est cool de voir que tu es au taquet, mais Tomtom a raison, tu es trop fort. Pour une fois que je mettais un petit jeu (le numéro 1) auquel même nos familles non voileuses pouvaient répondre, tu aurais pu leur laisser une petite chance… Effectivement c’est la chambre des enfants à l’avant, les parties dégommées du pont sont translucides. La prochaine fois je ferai un « petit jeu pour Damien » bien corsé et un « petit jeu pour les autres » plus raisonnable :)

  • DIAZ Claire

    Ouf, je peux maintenant dire que j’avais trouvé aussi…même si c’est archi-faux! heureusement qu’il y en a qui suivent. Moi, je ne peux qu’encourager ces louables efforts pour transformer Schnaps en un fier destrier des mers et lui rendre sa superbe. J’ai hâte de voir le résultat final, il va en jeter, des étincelles!

  • François TABARY

    Bon, yfalait répondre avant quelle heure ? J’avais l’idée de dire que c’était le nouvel éclairage (voui, j’ai lu l’article) de l’intérieur du bateau. On ne peut pas faire le poids avec des pros. Je suis surpris qu’il reste encore quelque chose à l’intérieur.

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>