octobre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

Parlons bien parlons peu

Parlons chiottes.

Sur Schnaps, comme sur pas mal de bateaux à partir d’un certain gabarit, on a des toilettes. Ce sont des toilettes du type ‘WC marin’, dont le principe est très simple : on pompe de l’eau de mer pour rincer la cuvette, qu’on rejette ensuite (la pompe a 2 chambres, une pour aspirer, une pour refouler) chargée de nos grosses ou petites commissions, via un gros tuyau.

Le rejet se fait en général …

Poursuivre la lecture de « Parlons bien parlons peu »

Refit n°2 et plans sur la comète

Comme nous l’avions promis dans un article précédent, après avoir évoqué les choses à faire ou à moins faire pour la préparation d’une croisière au long cours, voici maintenant la liste des choses que nous aimerions faire sur Schnaps avant de repartir pour de nouvelles aventures, d’ici quelques années. Vers où, nous direz-vous ? Ça fera peut-être l’objet d’un article, un jour, peut-être, mais en attendant on ne dit rien parce que de toutes façons …

Poursuivre la lecture de « Refit n°2 et plans sur la comète »

Matos : de l’indispensable à l’inutile

Dans cet article, vous trouverez nos retours d’expériences, après un demi tour du monde sur les choses qu’on a installées ou pas pendant la préparation de Schnaps, et qu’on a bien fait de faire ou pas. Cela inclut en particulier le matériel, les investissements avant le départ, et autres.

Certaines choses que nous avons installées/emportées ne nous ont pas vraiment servi (le chauffage, les aussières flottantes de 100m, l’ancre parachute), mais ne sont pas mentionnées …

Poursuivre la lecture de « Matos : de l’indispensable à l’inutile »

How much does it cost?

Just for Kyal, Johannes and Luca, here is the translation in English of the article we published a few months ago on the cost of our sailing trip from France to New Zealand.

After all, this can also be useful to other people who would have the idea to go sailing around the world, in order to know how much money they have to save. And we have not spent some time to write down …

Poursuivre la lecture de « How much does it cost? »

Combien ça coûte ?

Suite à une question dans les commentaires du jeu, j’ai le plaisir de vous faire partager les résultats de notre expérience budgétaire.

Après tout, ça peut aussi servir à d’autres gens qui auraient l’idée de partir se promener autour du monde à la voile, afin d’économiser au mieux mais juste ce qu’il faut. Et après tout, c’est pas pour rien qu’on a noté toutes nos dépenses et géré les taux de change dans un magnifique …

Poursuivre la lecture de « Combien ça coûte ? »

Le pilotage automatique

Pour conduire Schnaps à travers les océans, il y a plusieurs possibilités : soit Tomtom prend la barre, soit Clairette prend la barre, soit on fait appel à des Zappareils qui nous permettent de vaquer à des tas d’autres occupations, sans toutefois oublier de jeter un œil dehors de temps à autre histoire de vérifier que tout se passe bien et qu’on ne va s’emplafonner ni un autre bateau, ni un caillou ou autre bouée …

Poursuivre la lecture de « Le pilotage automatique »

L’Atlantique, semaine 2 : Les caprices de Dédé

Après une première semaine marquée par la pétole, nous entamons le huitième jour de mer quand, vu que les batteries ont faim, je décide de démarrer le moteur juste avant de réveiller Tomtom pour qu’il prenne son quart. Manip habituelle, le démarreur tourne, mais c’est tout : Dédé le XUD boude et ne va pas plus loin. Deuxième tentative, tout aussi infructueuse : je décide d’aller chercher le Tomtom endormi pour qu’il aide la Clairette …

Poursuivre la lecture de « L’Atlantique, semaine 2 : Les caprices de Dédé »

Arsène l’hydrogèn’

En lisant ce blog, parfois, vous vous dites sûrement « mais ils sont trop forts, ils savent tout faire, de la couture à l’électronique en passant par la mécanique, tout a l’air de fonctionner comme sur des roulettes ! ». C’est souvent vrai, il faut bien le reconnaître 8). Mais des fois (et ce rien que pour vous rassurer bien évidemment, et pas juste pour nous embêter), il y a des trucs qui foirent, qui …

Poursuivre la lecture de « Arsène l’hydrogèn’ »

Irène l’éolienne

Avec Lucifer, Schnaps faisait un petit pas vers l’autonomie énergétique. Petit en effet, car les 75W crête du panneau solaire ne nous permettaient pas d’espérer faire vivre les batteries uniquement d’énergie photonique directe, même si un soleil resplendissant et au zénith illuminait Schnaps en permanence. En effet, le badaud observateur est en droit de se poser la question : « Et keskifé Schnaps quand yapadsoleil ? Hein ? Keskifé ? Et la nuit alors ? …

Poursuivre la lecture de « Irène l’éolienne »

Cascais

Cascais, c’est un peu comme Porto de Leixoes, sauf que c’est tout le contraire : une marina ultra classe, ultra chic, ultra chère (ils offrent une bouteille de vin – pas terrible, il faut bien le reconnaître – pour faire passer ça), un centre-ville aménagé pour les touristes comme Eurodisney, des belles bagnoles et des yachts de luxe partout (enfin les bagnoles en ville et les yachts au port, quand même). En arrivant et en …

Poursuivre la lecture de « Cascais »