janvier 2015
L M M J V S D
« Nov   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Commentaires récents

2015 !

Nous y voilà, c’est bien l’occasion d’un petit article de blog… L’occasion de souhaiter à nos lecteurs fidèles malgré nos articles sporadiques une très bonne année 2015 et de donner quelques nouvelles du bord.

Quoi de neuf, donc, depuis le dernier article ?

  • Sous prétexte que Moussaillonne nous a rejoints, une ribambelle de poilus s’est invitée à bord, portant à 77 (+13 par rapport à l’article précédent) le nombre d’équipiers tout doux. On commence sérieusement à manquer de place d’ailleurs. Et non, Galipette et Félicien ne sont pas gros (essayez seulement de chuchoter ça devant Galipette si vous l’osez).
  • Moussaillonne (qui ressemble d’ailleurs de plus en plus à sa grande sœur Galipette mais en moins poilue) rigole, gazouille, elle est évidemment très mignonne, ses parents sont gâteux
  • Moussaillon parle de mieux en mieux, des mots en français, des mots en anglais, et il refait la déco du cockpit avec les slips et les shorts qui sèchent en continu (c’est l’été ici, saison idéale pour se débarrasser des couches). Dernier apprentissage en date : la vaisselle avec Papa (depuis le temps qu’on le conditionne en lui disant que faire la vaisselle c’est trop bien et que tous les soirs on se chamaille avec Maman pour pouvoir la faire).
  • Le capitaine n’a pas chômé ces derniers mois, que ce soit sur Schnaps (vous aurez un jour un article sur les toilettes qu’on peut maintenant utiliser à la marina), au niveau professionnel avec deux boulots en parallèle, ou encore dans la famille pour gérer les petits, sans compter les réparations diverses et variées qui s’invitent sur les todolists…
  • L’équipière en chef a bien profité d’un congé mat pour s’occuper des petits et de la logistique familiale, tester des recettes estivales, régler de la paperasse, commencer à organiser un voyage en France en août… Retour au boulot cette semaine, ça sera sûrement moins agréable que de regarder Moussaillonne sourire, mais ça devrait être plus lucratif !
  • Les petits Kiwis sont officiellement et administrativement Français (ils l’étaient déjà culturellement, linguistiquement, gustativement…) suite aux démarches de transcription de leurs naissances auprès de l’ambassade de France de Wellington où nous fait une escapade pour montrer nos papattes à une machine pour renouveller nos passeports (ça aurait pu nous être évité si le secrétariat du Consul nous avait prévenus en août qu’ils avaient des chances de passer début octobre à Auckland, mais il semble que le personnel de l’ambassade de Wellington ne soit pas particulièrement doué pour simplifier la vie de ceux à qui ils ont affaire) et se faire ficher pour la vie sur le registre des français installés à l’étranger – parce que quand vous demandez votre désinscription, vous y restez quand même dans l’historique, m’voyez ? informatique, liberté, tout ça … – sans quoi nous étions soit-disant obligés de revenir à Wellington chercher nos passeports. C’était compliqué, pas clair, pas aimable, pas arrangeant à souhait, ça nous a rappelé le temps où on était en France.
Gollum intrigue Margo à l'aéroport de Wellington

Gollum intrigue Margo à l’aéroport de Wellington

  • et leurs parents ont obtenu la résidence permanente NZ sur leurs beaux passeports tous neufs sus-cités (en gros on peut partir de NZ et y revenir quand on veut, y travailler si on veut… à vie). La seule chose qui nous distingue des citoyens kiwis à présent, outre l’accent (quoique, parfois …) c’est le passeport.
Nos nouveaux passeports français et notre résidence permanent (cherchez le "indefinite")

Nos nouveaux passeports français et notre résidence permanente (cherchez le « indefinite »)

  • On a accueilli la petite sœur de Tomtom qui refait une petite escapade en NZ avec son amoureux dans l’optique d’une installation prochaine au pays du long nuage blanc
  • Schnaps s’est aéré les voiles quelques jours, on n’est pas allés bien loin (Islington Bay pour les curieux) mais on s’est sentis en vacances et c’était bien. Première nav de Moussaillonne qui est restée bien sage dans son couffin, l’apprentissage des règles de sécurité pour Moussaillon qui est resté lui aussi bien sage dans son gilet de sauvetage. Schnaps en a profité pour réclamer qu’on s’attelle à une petite todolist avant de nous emmener en balade, donc on est maintenant à jour sur les petits travaux.
Browns Island, toujours aussi belle, sur le chemin

Browns Island, toujours aussi belle, sur le chemin

Moussaillon en gilet

Moussaillon en gilet

  • Et enfin, voyant un week-end sans vent se profiler, on a même sorti la tente pour aller camper une nuit avec les deux petits et la BX près d’un champ d’oliviers peuplé de moutons, petite sortie sans prétention et bien sympathique. Mais c’est probablement une des dernières fois qu’on arrive à caser toute la famille dans une tente 3 places !
Monsieur Mouton accueille les garçons pour le camping

Monsieur Mouton (« Alors, tu vois, Paul, là, on voit bien que c’est Monsieur Mouton parce que … ») accueille les garçons pour le camping


Cet article en PDF


3 commentaires pour 2015 !

  • Hello tous les deux, enfin… trois, enfin… quatre !

    Contents d’avoir de vos nouvelles et de voir que tout va bien, surtout une fois obtenus ces beaux papiers dans vos passeports. Bravo !

    En revanche, affligés (mais pas surpris…) par l’article sur le pauvre Indien refoulé lors de sa demande de visa. C’est vraiment incroyable qu’après tant d’années à souligner les lourdeurs et la suffisance de l’administration française ils ne fassent pas un effort. Mais évidemment, ces diplomates, eux, n’ont jamais eu à passer par la case administration néo-zélandaise. Ils n’ont donc pas pu se rendre compte à quel point ils sont pitoyables en comparaison. On aurait pensé qu’à force de l’entendre dire autour d’eux, peut-être qu’une remise en question s’imposerait ? Ah, mais encore faudrait-ils qu’ils ne soient pas arrogants pour être à l’écoute… Bref, c’est le serpent qui se mord la queue ! Alors il ne faudra pas se plaindre que la France accueille moins de touristes, qu’elle a du mal à exporter ses produits, qu’elle est handicapée par une mauvaise image. J’enrage…

    Bonne continuation, en tous les cas !

    H&N

  • claire DIAZ

    Trop contente de reprendre le cours de votre belle histoire. Ca change les idées, un peu noires après les événements dramatiques survenus à Paris. Là pour le coup, les lourdeurs administratives des uns et des autres peuvent vous sembler plus légères au regard de cette atteinte en plein coeur de nos valeurs. Vous savez, le truc assez connu « égalité, liberté… »et un autre truc aussi, qui a un peu de mal à passer…Dur d’expliquer les choses objectivement à Martin, on s’emballe un peu. Bon, Margo et Paul ont passé un bon moment avec les copains moutons et sous la tente, ils n’en sont encore pas là et c’est tant mieux. C’est bon d’être bébé.

  • François TABARY

    Merci pour ces dernières nouvelles familiales et administratives.
    Vous voilà tous des kiwis français.
    Profitez bien des bonnes conditions estivales avec les moussaillons.
    Bon courage au boulot.
    Grosses bises pour la nouvelle année 2015.
    François

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>