mars 2012
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Les perles des kiwirecruteurs

Parce qu’il vaut mieux en rire, voici quelques mésaventures qu’on a eues avec des recruteurs kiwis.

J’ai essayé de déformer le moins possible les mots des recruteurs, par contre dans les réponses de notre part que je rapporte, il y a des choses qu’on aurait aimé leur dire ou leur écrire et qu’on s’est retenu de lâcher. Ou alors qu’on a fait passer avec beaucoup, beaucoup de diplomatie.

***

– Bonjour je vous appelle pour savoir si vous avez bien reçu le mél que je vous ai envoyé il y a quelques jours.

– Ah non je n’ai rien

– Bon c’est pas grave je vous le renvoie tout de suite.

[Après avoir laissé le temps à la recruteuse d’étudier le mél]

– Ah oui mais en fait ça va pas là votre CV est en pdf, vous pourriez me le renvoyer en .doc s’il vous plait ?

– Ah non je ne peux pas, il n’est pas fait dans Word. Mais normalement un pdf c’est un format que tous les ordinateurs peuvent utiliser, non ?

– Non on préfère les .doc parce qu’on peut pas faire des recherches dans un dossier avec des pdf.

– Mais vous savez, on peut faire des recherches dans un pdf aussi !

– Non c’est pas possible

– Mais si je vous assure. Vous faites « Rechercher » et ça renvoie le document, je vous le promets, je viens de vérifier. Si vous voulez, je peux venir vous le montrer !

– Non c’est pas possible, nous ça marche pas alors faut nous envoyer un .doc.

***

Cher Tomtom,

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à l’entreprise Prout et de votre candidature pour le poste en Recherche et Développement de Prouts multiformes. Nous sommes malheureusement au regret de vous informer que nous ne pourrons donner suite à votre candidature car vous n’avez pas d’expérience en recherche et développement d’une part, et pas de formation liée aux prouts multiformes.

Nous vous souhaitons le plus vif succès dans votre recherche d’emploi.

Cordialement, tout ça.

Pasfutfut, Ressources (taries) Humaines

Bonjour Pasfutftut,

J’ai bien reçu votre réponse négative suite à ma candidature en Recherche et Développement de Prouts multiformes. Je me permets de vous faire part de mon étonnement à la lecture de votre réponse, car :

  • j’ai axé ma formation sur les prouts multiformes, comme vous pouvez le lire dans mon CV : Diplôme d’ingénieur en prouts, stage de recherche sur les formes des prouts, stage de fin d’études sur les prouts polyformisés.
  • ma dernière expérience professionnelle, comme vous pouvez le lire dans mon CV, fait état de nombreux projets de recherche et développement.

Je vous saurai donc gré de bien vouloir (re)lire mon CV et ma lettre de motivation, et d’apporter une réponse en conséquence.

La suite : un entretien avec un opérationnel.

***

– Bonjour, je vous appelle pour savoir si vous avez bien reçu ma candidature que j’ai envoyée il y a deux semaines pour le poste de MachinTrucChouette ?

– Ah attendez, je vais voir… C’est quoi votre nom ? Ah non j’ai rien reçu.

– C’est étonnant, mais ce n’est pas grave, je vous le renvoie.

[Deux semaines plus tard]

– Bonjour c’est pour savoir si vous avez bien reçu ma candidature pour le poste de MachinTrucChouette.

– Ah oui je l’ai reçue, euh, ah je l’ai pas traitée depuis une semaine qu’elle est là, ah bon, je vais l’envoyer aux managers.

[Encore deux semaines plus tard]

– Bonjour j’appelle pour savoir s’il y a du nouveau sur le poste de MachinTrucChouette.

– Oui oui, alors attendez, je regarde… Ah oui : on ne vous prendra pas vu que vous avez candidaté trop tard, les managers ont reçu votre dossier il y a quelques jours seulement !

– Pardon ?? Ca serait pas juste un souci de rétention de dossier chez vous ???

Bilan : il a suffit que par hasard on rencontre une personne qui travaille dans la boîte pour que d’un coup le manager soit tout fou du CV qu’il a reçu et se plie en 4 pour trouver un moyen de caler un entretien.

***

Bonjour Clairette,

Nous vous remercions chaleureusement pour la candidature que vous nous avez fait parvenir et le temps que vous avez passé à la préparer. Votre CV n’a malheureusement pas retenu l’attention de notre client mais nous nous permettons de conserver les données vous concernant pendant 6 mois au cas où un poste en cohérence avec votre expérience et votre formation nous parviendrait.

Limitée, Agence NoRecruit

Bonjour Limitée,

Il me semblait que vous aviez travaillé en France, et que par conséquent vous connaissiez la qualité de ma formation. Je suis donc étonnée de cette réponse, car si en effet il manque à mon profil la caractéristique requise n°5 sur la liste que votre client a établie, je pensais que vous seriez à même de lui assurer que cela ne représente qu’une broutille étant donnée l’envergure de mes capacités sur l’ensemble des autres points de la liste.

Chère Clairette,

Effectivement, j’ai travaillé en France et j’ai eu l’occasion de connaître la valeur de vos diplômes. Cependant, les employeurs néo-zélandais ne les connaissent pas et vous devez donc faire vos preuves à partir de votre expérience.

Limitée.

Chère Limitée,

Je vais être pragmatique. Vous gagnez de l’argent en plaçant les bonnes personnes pour répondre aux besoins de vos clients. Votre rémunération étant un pourcentage du salaire annuel, plus le candidat est qualifié, plus vous allez y gagner.

Vous savez ce que je vaux. Et vous êtes une des seules sur le marché néo-zélandais, car, si j’en crois les réponses que je collectionne, vos collègues ne prennent pas le temps de lire les explications que je mets dans mon CV et encore moins de cliquer sur les liens (en anglais évidemment) que je leur propose pour satisfaire leur curiosité.

Vous avez donc tout intérêt à profiter de votre position de recruteuse pour faire comprendre à l’employeur que même si je ne remplis pas le critère n°5, ça vaudrait vraiment le coup de me rencontrer parce que vous voyez la ligne, là ? Et ben moi je peux vous dire vu que je suis une recruteuse de choc, c’est un truc de ouf malade que les employeurs en France s’arrachent tellement ils sont forts ceux qui ont ce diplôme-là. Et ensuite vous me laisseriez convaincre votre client que c’est bien de moi qu’il a besoin, mais figurez-vous que si vous ne me laissez pas le rencontrer, et ben je ne peux pas lui dire grand-chose.

Bref, dans l’attente d’une collaboration fructueuse et juteuse pour vous, je vous prie d’agréer, Limitée, mes salutations fatiguées – Copyright Jaddo.

***

Cher Tomtom,

Nous avons bien reçu votre candidature pour le poste de touilleur de casseroles et nous vous remercions pour votre candidature. Cependant, il nous apparaît que vous êtes trop spécialisé pour ce type d’activité.

Cordialement tout ça,

Dem Heuré, chargé du marketing des annonces de recrutement.

Cher Dem,

Hein, c’est quoi cette excuse ? Je suis trop spécialisé ? Figurez-vous que mes choix de formation ont été faits dans le but de m’appuyer sur des bases solides en touillage de casseroles pour ensuite pousser au plus haut niveau la complexité du touillage, ce qui me permet d’offrir à mon futur employeur des qualités de touillage exceptionnelles. Sachez que ni ma spécialisation en cuillères en bois à double courbure ni mon étude poussée de l’utilisation de casseroles de différentes tailles ne risquent de dénaturer le touillage de casseroles que je propose à votre entreprise.

Je vous prie donc de bien vouloir reconsidérer ma candidature d’un autre œil et d’y voir les compétences d’un touilleur de casseroles qui porte un tel intérêt à cette matière qu’il y recherche la plus grande performance possible en étudiant différentes modalités de touillage.

Tomtom.

***

Chère Pasplusloinqueleboutdemonnez,

Je me permets de revenir vers vous suite au refus que vous venez de m’envoyer. A des fins personnelles d’amélioration de mes candidatures, pourriez-vous s’il vous plait m’indiquer la raison pour laquelle vous n’avez pas jugé ma candidature digne d’être retenue ?

Clairette.

Chère Clairette,

Et bien c’est bien simple : l’offre à laquelle vous avez postulé est un CDI et votre visa ne vous permet que de travailler temporairement, c’est-à-dire en CDD.

Pasplusloinqueleboutdemonnez, Recruteuse, Agence Situveuxunjobnepassepasparmoi.

Chère Pasplusloinqueleboutdemonnez,

Si vous aviez lu mon CV, vous auriez vu que je désire m’installer à long terme en Nouvelle-Zélande. Mon compagnon et moi allons donc demander la résidence néo-zélandaise, qui nous permet de travailler en CDI, mais pour l’obtenir il faut qu’au moins l’un d’entre nous ait une offre d’emploi. Nous avons donc demandé provisoirement un visa de travail temporaire pour être disponible pour des employeurs en attendant que la paperasse administrative de la résidence suive son chemin normal.

Je postule donc pour des offres à long terme, car il ne s’agit alors que d’un détail administratif, que de commencer par un CDD (qui en plus offre la possibilité à l’employeur de considérer cela comme une longue période d’essai) pour ensuite signer un CDI dès que la résidence nous est accordée.

En espérant vous avoir convaincue,

Clairette

Chère Clairette,

Ah mais alors il vous faut postuler aux offres en CDD. Allez donc refaire un tour sur notre site.

Pasplusloinqueleboutdemonnez.

***

– Allo ? Thomas ? Oui c’est Schtroumphette, l’assistante RH de Friture&Purée. Je t’appelle parce que vu que là ça fait 2 mois qu’on discute avec toi pour le poste de super ingénieur, qu’on est à fond sur toi et que je t’appelle tous les jours pour te demander comment tu vas, donc c’est pour conclure : tu sais, le test psychométrique que tu as fait la semaine dernière ? Et ben il dit que tu es un gros asocial dangereux incapable de travailler en équipe donc finalement on ne te prend pas.

– Plait-il ? Tu veux dire qu’après 2 entretiens de 3h chacun, c’est finalement à un algorithme simpliste que tu fais confiance pour me juger ? Sans compter que bon, franchement, si je puis me permettre, votre test, là, non seulement vous le faites sans même vous inquiéter de savoir si je me reconnais dans le portrait qu’il dresse de moi, mais en plus, renseignements pris, la façon dont sont interprétées les réponses aux questions peut introduire un sérieux biais dans les résultats.

– Non mais on ne va pas remettre le test en question c’est pas possible ça donc tu es un gros asocial dangereux et c’est tout.

– Euh on peut discuter peut-être ?

– Ben nan.

– Et avec un manager ?

– Nan.

– Ah. Finalement c’est drôle, si Friture&Purée choisit ses employés à la base de tests psychométriques sans même accepter de vérifier les limites de ce genre de test, ben moi j’ai plus trop envie de bosser chez vous.

***

– Bonjour IncompétentNotoire, j’appelle pour savoir où vous en êtes de votre analyse des candidatures au poste d’Ingénieur Produit.

– Ah euh oui alors normalement on a répondu à tout le monde. Vous n’avez rien reçu ? C’est qu’on n’a pas reçu votre candidature.

– Bé non. Mon nom c’est Tomtom et je vous ai envoyé mon dossier il y a 3 semaines.

– Ah oui ça me dit quelque-chose, ah ça me revient: vous étiez presque dans ma shortlist mais on vous a laissé tomber parce que vous avez écrit dans votre CV que vous savez utiliser Word, OpenOffice Writer et tout un tas de logiciels sophistiqués mais comme on cherchait quelqu’un avec une expérience du Bloc-notes et comme on a eu 5 candidats qui maîtrisaient le Bloc-notes on a préféré les faire passer en priorité.

– Euh vous savez, si je sais utiliser Word et OpenOffice, ça va me prendre 2 minutes de maîtriser le Bloc-notes. Je ne pourrais pas en dire autant s’il s’agissait d’apprendre à me servir de Word ou OpenOffice à partir d’une expérience sur le Bloc-notes exclusivement … [En réalité il s’agissait de Catia et d’Autodesk Inventor, mais ça risque de ne pas parler à beaucoup de nos lecteurs.]

***

Bon, au début, avec toutes les réponses négatives qu’on a reçues, on s’est d’abord remis en question. Qu’est-ce qui ne va pas chez nous ? Qu’est-ce qui ne va pas dans nos CV ? Et j’ai refait mon CV de fond en comble, en version annonce publicitaire, un truc qui ne marcherait sûrement pas en France mais qui a plu en NZ. Tomtom aussi a fini par refaire le sien, il est superbe (oui, Tomtom, bien sûr, mais le CV aussi) et c’est encore plus incompréhensible que personne ne l’ait déjà embauché…

Du coup, à force de se faire envoyer sur les roses en ayant l’impression qu’à chaque fois les recruteurs cherchent un prétexte foireux pour ne pas l’embaucher, Tomtom pense de plus en plus sérieusement à monter sa propre entreprise de conseil en ingénierie high-tech et modélisation numérique. Et quand il a un coup de mou à cause d’un nouveau refus, le discours de Steve Jobs à la remise de diplômes des étudiants de Stanford l’aide à retrouver de l’énergie :

Pour conclure et être tout à fait honnête il faut dire qu’il y a UNE recruteuse qui a su lire mon CV toute seule comme une grande et le montrer à un manager français qui – coup de bol – passait par là ce jour-là, le tout dans une entreprise qui avait besoin de quelqu’un comme moi à ce moment-là. Finalement, on se dit que ça tient presque plus à de la chance qu’à autre chose, et on peut se considérer heureux qu’un d’entre nous ait réussi à trouver un job…


Cet article en PDF


2 commentaires pour Les perles des kiwirecruteurs

  • chantome

    Bah y’a pas qu’chez nous qu’il est dur de trouver du boulot à ce que je vois, et y’a des perles aussi !!! Contente pour toi ma Clairette pour le taf, Tom quand t’auras monté ta boite, si t’as besoin d’une secrétaire…. (tarde pas trop, la retraite approche, hi hi !!). Je vous embrasse tout plein fort,
    Zaza

  • […] ce qui explique le flux migratoire à travers la Mer de Tasmanie. Il est de plus vraiment difficile de trouver des RH capables de comprendre ce qu’est un diplôme d’ingénieur français, malgré les […]

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>