mars 2010
L M M J V S D
« Jan   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Commentaires récents

L’électricité, épisode 3 : le tableau électrique

Le cœur du circuit électrique, la tour de contrôle de la fée électricité, le QG des électrons, c’est le TABLEAU ELECTRIQUE !

L’ancien tableau était condamné, il ne nous plaisait pas. Et Boris, qui avait installé dans Ouma un tableau électrique étanche de bâtiment, nous avait fait sacrément envie… Du coup on a demandé au Père Noël un gros tableau électrique étanche (plus gros que celui d’Ouma Big Smile.

Le tableau électrique étanche, au déballage

Mais pourquoi un tableau électrique étanche ??

  • pour y installer des porte-fusibles et des fusibles, qui, à l’intérieur du tableau électrique étanche, sont bien à l’abri des intempéries marines
  • du coup on a choisi des porte-fusibles et fusibles de type bâtiment, c’est bien moins cher que la même chose version marine

On a fait plein de trous dans le tableau électrique étanche pour y installer :

  • des presse-étoupes (les presse-étoupes ça sert à faire rentrer des câbles dans le tableau tout en préservant son étanchéité) : des gros presse-étoupes, des moyens presse-étoupes et des petits presse-étoupes
  • des interrupteurs sur la façade avant du tableau pour allumer ou éteindre nos équipements (avec des jolies capotes d’interrupteur pour assurer l’étanchéité, faut pas déconner quand même, on s’est pas emmerdés avec un tableau électrique étanche pour rien).

Perçage du tableau électrique pour y passer des prese-étoupes. Le serre-joint maintient une cale de bois derrière le polyester pour éviter que le trou s'explose à la sortie de la mèche (c'est malinou !)

Pour revenir en quelques mots à la conception du tableau électrique, pour chaque équipement protégé par un fusible, il a fallu déterminer la taille du fusible. Ca paraît simple, mais c’est long.

Résultat des courses : sur le tableau électrique, on a (de bas en haut, du plus important au moins indispensable) :

  • une ligne d’interrupteurs SECU : les pompes (en cas de voie d’eau)
  • une ligne d’interrupteurs NAV SECU : les équipements de navigation à conserver quand on commence à couler : BLU, VHF et GPS
  • une double ligne d’interrupteurs NAV, pour tous les équipements de navigation : ordinateur, pilote, alimentation du NKE, et tous les feux de navigation
  • une double ligne d’interrupteurs DOM, pour tout le confort sur Schnaps : éclairage, frigo, pompe à eau douce (pour alimenter les robinets), chauffage, auto-radio, prises 12V disséminées dans le bateau, réseau..

Cet article en PDF


2 commentaires pour L’électricité, épisode 3 : le tableau électrique

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>