décembre 2019
L M M J V S D
« Nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Dalmaschnaps

Il faut croire que Schnaps prend goût aux déguisements : ce week-end il nous a montré sa coque pleine de petites taches…

La rougeole ? Mais non, juste des petites retouches pour finaliser la coque.

Le pont par contre est éblouissant, tout blanc, tout beau. La capote peinte en blanc s’intègre tout naturellement avec le reste du pont – c’est qu’il a prévu les détails, Tomtom, quand il a dessiné la capote !

Il aura peut-être aussi la rougeole la prochaine fois, mais pour le moment il est beau et blanc. On voit aussi dans la baille à mouillage le nouveau support de guindeau, bien plus solide que le précédent qui se délaminait sérieusement.

Le cockpit ne rend pas encore aussi bien, car l’intérieur de la capote n’a pas été peint en blanc, mais je mets au défi qui que ce soit de deviner que les hiloires ont été rallongés ! On dirait que le cockpit a toujours été comme ça, c’est chouette !

Un cockpit blanc, des hiloires toutes belles qui s’intègrent parfaitement avec le reste du bateau (merci Tomtom pour le design !)

Le reste des travaux pourrait se résumer à une description succincte comme on la lit sur les factures :

  • Fibreglass and fill cockpit combing/ grind in main cabin/remove ends of keel floors/ cut rope slot/ shape forms for glassing
  • Fibreglass hull for water tanks/ cockpit preparation grinding/ align and glue in sheet lead tubes/ glue and laminate shelf edge
  • Fibreglass bulkheads for tanks/ fair and spot fill cockpit
  • Water tank bulkhead fitting to hull for and aft/fair and spot fill cockpit/ build water tanks
  • Build water tank bulkhead/ fill cockpit/ fair and undercoat cockpit.

Mais en fait c’est beaucoup mieux qu’une liste. 3 jours de ponçage et on a une coque prête à recevoir des réservoirs d’eau qui optimisent l’utilisation de l’espace peu accessible, le volume d’eau potable emportée, la répartition des poids, etc.

Un réservoir en construction sous la banquette bâbord du carré. La même chose est en cours à tribord. Il manque la partie supérieure qui formera le fond de nos coffres.

En plus de nos discussions habituelles avec Dave et Julie pour faire le point sur ce qu’ils ont fait, résoudre les petites questions en suspens et prévoir la suite, Tomtom a fait du démontage à l’intérieur. Parce que même si on aimait bien le bruit de baleine que la dérive faisait dans le puits de dérive, et le « carré du carré » dans lequel on mettait notre bazar utile tout le temps (stylos, ciseaux… et une ribambelle de trucs en plus), pour avoir un peu plus d’espace autour de la table du carré, Tomtom a envisagé de renvoyer la commande de la dérive vers le cockpit via le pont. Ce qui aura deux gros avantages : pas besoin de descendre vite vite pour remonter la dérive alors qu’il faut aussi surveiller où on va (on pourra le faire dans le cockpit comme toutes les autres manœuvres), et on va gagner de l’espace et du poids dedans.

Le carré du carré – Avant
Pfiout, y’a plus de carré du carré
Et ça cogite pour positionner au mieux les poulies qui vont renvoyer la commande dehors. Au passage, admirez les revêtements successifs qu’a subie la paroi du carré au gré des propriétaires successifs : liège, puis placage pour cacher le liège qui est super dur à décoller. Schnaps va bientôt perdre ces épaisseurs inutiles (et moches, surtout quand elles sont à moitié enlevées) !
Le puis de dérive tout nu. Il s’arrête pile à la bonne hauteur pour rentrer dans le nouveau meuble qui supportera les coussins pour poser nos fesses.

Et tout ça avance sous le regard attentif de Titosaurette, qui veille au grain. Elle était dans Schnaps quand on l’a acheté, elle ne l’a jamais quitté, elle lui tient compagnie pendant tous les travaux. Julie lui a fait prendre une bonne douche d’air pour lui enlever toute la poussière soulevée par le ponçage et l’a équipée de matériel de protection de chantier adapté à sa taille. Elle tient au plafond dans les derniers câbles électriques encore en place.

La tête en bas…

Petits jeux

Et oui c’est la fête on a trois petits jeux cette fois.

Petit jeu numéro 1

Pas de photo ! À combien de litres estimez-vous la taille de nos réservoirs (les deux ensemble, soit la capacité totale) ?

Petit jeu numéro 2

C’est quoi ça ? Deux photos pour le prix d’une, le même objet sous des angles différents. Pour info, la règle fait 600mm.

Petit jeu numéro 3

Cékoiça ? juste une photo !

À vous de jouer ! Les non experts en bateau sont bienvenus, on marque des points pour des réponses saugrenues !


Cet article en PDF


Les dessous de Schnaps comme vous ne les avez jamais vus

Blanc de blanc – Schnaps vu de l’arrière vers l’avant, et de dessous (pour changer)

Oui je sais c’est un peu facile d’attirer le lectorat avec des titres pareils.

C’est temporaire… Mais c’est classe. La coque n’a plus d’osmose, elle a repris les épaisseurs qui avaient été ôtées sous la forme de couches de fibre de verre bien saines, et hop un coup de résine blanche, ça nous fait un Schnaps comme on ne …

Poursuivre la lecture de « Les dessous de Schnaps comme vous ne les avez jamais vus »

Interrogations

Les travaux à distance, c’est quand même pas toujours facile. Certes, on sait que Dave et son équipe sont très bien, qu’ils sont super honnêtes, qu’ils font du bon boulot, mais quand on ne monte pas à Oromahoe pendant plusieurs semaines alors qu’ils travaillent sur des choses un peu complexes comme la capote ou l’amélioration des hiloires (boucher l’arrière du cockpit, là où les vagues rentraient pour tout mouiller, en tenant en compte le …

Poursuivre la lecture de « Interrogations »

Capote bicolore

On vous avait montré la dernière fois l’ouverture entre la cuisine et le cockpit. Cette fois on l’a montrée aux loulous, qui ont trouvé rigolo de pouvoir faire des grimaces quand ils sont dans le cockpit.

Les loulous visitent

La capote a maintenant un toit et des poignées pour se tenir. Évidemment ce n’est pas fini, il faut encore renforcer le toit avec de la fibre de verre, faire des tas de finitions, mais …

Poursuivre la lecture de « Capote bicolore »

La réponse au dernier petit jeu

Une Lamborghini Countach, et non, personne n’a trouvé la voiture de course au design angulaire dont Tomtom s’est inspiré pour les ouïes de la capote qui ont fait office de petit jeu dans le dernier article.

Il suffisait pourtant d’imaginer Schnaps peint en rouge, avec des roues, ça ressemble, non ?

Passons à l’avancée des travaux de Schnaps. Cette fois-ci on a embarqué les loulous pour une excursion dominicale un peu longuette. Ils n’étaient …

Poursuivre la lecture de « La réponse au dernier petit jeu »

La capote prend forme

Vue de la proue La capote prend forme, vue du pont

Quand on est passés voir Schnaps dimanche, la capote arborait de nouvelles parois, montées à blanc pour vérifier que tout allait bien marcher au moment de faire l’assemblage définitif. Il semblerait qu’un des côtés du roof soit 15 mm plus bas que l’autre, ce qui fait que ça ne colle pas parfaitement, mais ça peut s’ajuster.

Dans le cockpit, l’intérieur de la capote …

Poursuivre la lecture de « La capote prend forme »

La capote en construction

Un compte-rendu d’un week-end à deux avec Schnaps, et d’un samedi que Tomtom a passé là-haut.

Le pont est quasiment fini, toute la mousse est recouverte de tissu et de résine chargée, le pied de mât est tout neuf et ne va pas s’enfoncer, on a un beau passe-câbles, et surtout, structurellement, Tomtom pourrait faire des claquettes sur le pont tellement il est solide maintenant (il ne reste plus qu’à apprendre à faire des …

Poursuivre la lecture de « La capote en construction »

Nouvelle peau

Un autre petit week-end à Oromahoe, à papoter avec Schnaps et à faire des plans avec Dave et Julie.

Rien de très excitant ni de très technique, mais ça nous fait toujours plaisir de voir Schnapsou, de discuter avec lui, de prévoir les prochaines étapes.

Vue de la proue, nouveau look !

Le pont de Schnaps avance : la dernière fois une partie des zones à remplacer était remplie de mousse, cette fois …

Poursuivre la lecture de « Nouvelle peau »

Triple paf pour la planète

Aujourd’hui lundi 1er juillet 2019, notre empreinte écologique a augmenté. En effet, à l’instar de nombreux gouvernements de pays occidentaux adeptes du ‘virtue-signalling’ (pas besoin de traduction en français j’imagine), la Nouvelle-Zélande vient de bannir les sacs en plastique à usage soi-disant unique. On a bénéficié de quelques années de répit par rapport à l’Europe, mais ce n’est quand même pas quelques petits océans de rien du tout qui vont arrêter la marche tonitruante …

Poursuivre la lecture de « Triple paf pour la planète »

Hauts les cœurs

Ceci est un article que j’aurais pu écrire il y a des années. Je ne sais pas d’ailleurs pourquoi je ne l’ai pas écrit plus tôt. Ça changera des articles sur le refit de Schnaps…

Quand on a commencé à parler de naviguer autour du monde, j’ai fait un déni total du risque que représentait le mal de mer. Ce qui n’est pas très malin me connaissant, vu comment j’ai eu le mal des …

Poursuivre la lecture de « Hauts les cœurs »