octobre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

Le traditionnel premier article de l’année

Certaines traditions sont incompatibles avec l’hémisphère sud. Six Noëls au chaud (le premier en Martinique, les autres en Nouvelle-Zélande), et nous nous sentons toujours aussi désorientés à l’approche des fêtes de fin d’année. A écouter et lire les publicités, à voir se multiplier les pères Noëls, étoiles de neige et sapins dans les vitrines, à écouter les conversations d’autres gens qui se soucient des cadeaux de Noël, on pourrait se convaincre que Noël approche à …

Poursuivre la lecture de « Le traditionnel premier article de l’année »

Ze Schnaps Hauraki Gulf Tour 2014

On ne s’y fait toujours pas, mais Noël c’est en plein été dans l’hémisphère Sud. Qui dit été dit vacances, donc nous avons pris le large en famille sur Schnaps pour profiter de l’été, des vacances, de Schnaps, des paysages de la Nouvelle-Zélande et de Petit Paul.

Quelques menus travaux de préparation avant de partir, du rangement et un approvisionnement généreux en couches, et nous sommes partis juste après Noël, direction le prochain mouillage à …

Poursuivre la lecture de « Ze Schnaps Hauraki Gulf Tour 2014 »

Sur la route

Pour la première fois depuis… finalement pas si longtemps que ça, mais ça nous paraissait un bail, on a pris l’avion. Pour aller à Christchurch.

Après quelques échanges avec des recruteurs et RH peu disposés à lire son CV, Tomtom s’était vu proposer un entretien chez Hamilton Jet, à Christchurch. Du coup on avait fait des plans sur la comète : trouver une petite maison à louer près de cette ville qui bouge bien [note …

Poursuivre la lecture de « Sur la route »

Les îles de la Société

Les Iles de la Société, c’est d’abord Tahiti : la plus grande île de Polynésie est aussi la plus peuplée, Papeete ressemblant plus à une petite ville de métropole qu’à un paisible petit village polynésien. Ça a ses avantages, notamment pour y trouver des grandes surfaces où l’on peut faire les courses, et même trouver du fromage à des prix presque abordables (on parle du camembert et du coulommiers, parce qu’à 10 € le mini-reblochon …

Poursuivre la lecture de « Les îles de la Société »

Balades, visites et compagnie

Non, on n’a pas fait que bricoler ni manger ni rester terrés dans le bateau pendant des coups de vent. On s’est aussi un peu dégourdi les gambettes sur Mangareva, pour le plus grand bien de nos pupilles et aussi de nos gambettes qui avaient perdu l’habitude de marcher, qui plus est de faire du dénivelé.

Comme on prévoyait de rester un petit moment aux Gambier (il paraît qu’on avait des haubans à changer), on …

Poursuivre la lecture de « Balades, visites et compagnie »

Statia

Après notre course folle dans le bush de Barbuda, nous voilà en route pour St Eustatius – affectueusement désignée par le diminutif « Statia » – petite île des Antilles Néerlandaises qui sont aux Pays-Bas ce que les TOM sont à la France. Nous levons l’ancre très tôt le matin, avant le lever du jour, pour être sûrs d’arriver avant la nuit au mouillage devant Oranjestad : il y a presque 70 milles à couvrir …

Poursuivre la lecture de « Statia »

… & Barbuda

Barbuda, c’est une île quasi-déserte. Notre mouillage se trouve le long d’une plage d’environ 20 km de long, qui nous sépare d’un lagon, il n’y a quasiment personne au mouillage, on est mieux qu’à Antigua… L’eau, cependant, n’est toujours pas transparente, la faute aux particules de corail en suspension. Une belle couleur turquoise, mais on ne voit pas à 1 mètre là-dedans !! Ça ne nous empêche pas de passer 3 jours tranquillou, …

Poursuivre la lecture de « … & Barbuda »

Waitikubuli : Portsmouth et l’Indian River

Pour accoster en annexe à Portsmouth, on a le choix entre quelques pontons en bois, la plage (mais les gamins essaient de démarrer le moteur et mettent du sable dans l’annexe en notre absence), ou encore l’embouchure d’une rivière dont une des berges est aménagée pour les barques des pêcheurs. L’arrivée se fait à la rame par manque de fond, en surfant sur les petites vagues, ou même à moitié à pied à marée basse, …

Poursuivre la lecture de « Waitikubuli : Portsmouth et l’Indian River »

Waitikubuli : randos, perroquets et chansonnette

Les nuages des premiers jours s’étant peu à peu levés sur la Dominique et dévoilant peu à peu les pentes des montagnes environnantes, nos gambettes rabougries par bientôt 2 mois sans avoir vu un chemin de rando ont commencé à avoir la bougeotte. D’autant que nous avions eu tout le temps de découvrir, grâce au wifi disponible dans la baie du Prince Rupert, le Waitikubuli National Trail, dont la bande originale de la petite vidéo …

Poursuivre la lecture de « Waitikubuli : randos, perroquets et chansonnette »

Waitikubuli : les Cabrits

Waitikubuli, c’est le nom indien de la Dominique. Joli, non ? Il signifie « Grand est son corps » (son corps à elle : c’est une dame)

Nous avons donc passé un certain temps à la Dominique, d’abord le temps d’en goûter les pluies diluviennes malgré la saison sèche (expérience frustrante : ne pas pouvoir sortir de Schnaps pendant quasiment une semaine, alors que l’île a l’air superbe, c’est nul), puis le temps d’en profiter quand même.

Poursuivre la lecture de « Waitikubuli : les Cabrits »