janvier 2013
L M M J V S D
« Déc   Juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Commentaires récents

Road-trip en BX

C’était l’occasion idéale : l’été, un congé maternité pour Clairette, une BX avide de rouler, un petit Paul à peu près apprivoisé, une tente qu’on n’avait pas sortie depuis un moment… Tomtom a donc négocié avec son patron de partir en road-trip en famille.

03-Pendant que les parents profitent du coucher de soleil

Une BX pour rouler, une tente pour dormir, une jolie vue pour se rincer l’oeil : que demander de plus ?

On n’a à peu près rien prévu en avance pour être libre d’aller là où ça nous chantait quand ça nous chantait, en fonction de la météo, des coins qu’on trouvait jolis, des petites routes sur la carte et de l’humeur de l’équipage.

Carte roadtrip

Petit aperçu du trajet

Du coup tout ça nous a menés une dizaine de jours autour de l’île du Nord. En gros, on a pris essentiellement des petites routes jaunes sur l’atlas : les grosses routes oranges sont les axes principaux, les routes blanches des routes en graviers qu’on évite pour prendre soin de la BX – même si la hauteur de caisse variable permet d’éviter les gravillons – restent les petites et moyennes routes jaunes où l’on ne croise quasiment personne (NDTLGP : et en tous cas bizarrement beaucoup moins de campervans bariolés aux couleurs d’agences de location diverses et d’étés) mais qui en général débouchent sur de superbes paysages.

On a donc pas mal campé sur les bords de routes (pour le coup, de préférence des routes blanches encore plus hors des sentiers battus pour éviter le bruit et se lever sur d’encore plus jolis paysages, là encore vive la position haute de la BX pour pouvoir monter sur le bas-côté sans raboter les taupinières !) sauf quand la météo nous prévoyait de la pluie : c’était alors l’occasion de faire une nuit au sec dans un motel, de manger autre chose que des noodles cuites au butagaz et de donner à Paul un vrai bain chaud plutôt qu’une douche tiédasse. Le camping c’était plutôt sympa, même avec un marmot de 2 mois. Notre seule déception : il ne sait toujours pas monter la tente tout seul…

Pour voir à quel point la Nouvelle-Zélande c’est joli on ne peut que vous engager à aller voir l’album photos et les superbes panoramas que Tomtom a recousus. En résumé, on retournerait bien à New Plymouth du côté du Mont Egmont pour y faire des balades par beau temps, la Forgotten World HighWay n’est pas inoubliable, la côte Est et son arrière-pays sont superbes, et la péninsule de Coromandel on a boycotté parce qu’ils interdisent le camping sauvage, sous prétexte que les freedom campers (les gens qui font du camping sauvage) laissent des déchets partout. C’est vrai qu’on a de temps en temps vu des détritus dans la nature : des sacs poubelle de 100 litres, un repas de midi jeté par terre, des morceaux de dalle de béton armé avec des gros gravats, des vieux fauteuils troués, une voiture carbonisée (accident de réchaud, probablement), des commodes défoncées … C’est fou, non, ce que les freedom campers peuvent laisser sur leur passage ?

50-La péninsule de Mahia

La péninsule de Mahia, entre Napier et Gisborne

On a également profité d’une journée de pluie pour visiter le Te Papa Museum à Wellington. Un des clous des expos, pour nous, fut Operation Kakapo Copulation. Le Kakapo est un oiseau en voie de disparition dont des scientifiques rigolos ont essayé de favoriser la reproduction. On vous a trouvé une petite vidéo du reportage (en anglais mais ça vaut le détour), et le summum c’est quand même le Kakapo Ejaculation Helmet, un casque qui semble constitué de préservatifs, et dont l’objectif était de récupérer la semence des Kakapos qui avaient la fâcheuse manie de se faire plaisir sur la tête de promeneurs (entre autre !). Le casque n’a malheureusement jamais attiré de Kakapo…

Sur ces considérations hautement culturelles, nous vous renvoyons une fois encore vers les photos du road-trip parce que même si j’ai la flemme de décrire les verdoyantes collines et les vues sur la mer à couper le souffle, ça vaut le détour…

Okere Falls

Une des nombreuses cascades de l’île du Nord


Cet article en PDF


1 commentaire pour Road-trip en BX

  • François TABARY

    Merci pour ce résumé du premier grand voyage de Paul en BX, après ses premières navigations.
    Il a le temps d’apprendre plus tard à monter la tente… et de découvrir tous les secrets du Kakapo !
    Pas trop dur, la reprise du travail pour Claire ?
    Merci pour toutes les dernières photos sur votre album, en mer et en BX, avec les vidéos de Paul qui bouge en vrai.

    Grosses bises.

    François

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>