décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Commentaires récents

Kingdom of Tonga – or welcome in Administrative Kingdom

Foreword by Tomtom : Please accept our apologies for the harsh words sometime used in the following article to describe the slight disappointments we encountered during our stay in Tonga, but it seems that Clairette remembers them quite well and did not appreciate them … at all !

After a pleasant passage from the Society Islands with a stop in Beveridge Reef to let two big fronts pass over us, we decided to make landfall …

Poursuivre la lecture de « Kingdom of Tonga – or welcome in Administrative Kingdom »

Ouvrez vos mirettes

Nuku’alofa, c’est moche, et on a de quoi être déçus par les soit-disant « Friendly Islands » MAIS on a trouvé un wifi gratuit (par moments) bien que pas trop pêchu mais qui, à force de faire tourner l’ordi jour et nuit, a réussi à charger nos photos de Picasa. Depuis le temps qu’on attendait ça …

Nous vous invitons donc à traverser le canal de Panama à bord de Schnaps (avec encore des photos …

Poursuivre la lecture de « Ouvrez vos mirettes »

Les îles de la Société

Les Iles de la Société, c’est d’abord Tahiti : la plus grande île de Polynésie est aussi la plus peuplée, Papeete ressemblant plus à une petite ville de métropole qu’à un paisible petit village polynésien. Ça a ses avantages, notamment pour y trouver des grandes surfaces où l’on peut faire les courses, et même trouver du fromage à des prix presque abordables (on parle du camembert et du coulommiers, parce qu’à 10 € le mini-reblochon …

Poursuivre la lecture de « Les îles de la Société »

The Gambier Islands

How challenging it is to summarize two months in Paradise in one post, and what’s more in English ! We have already written ten or more posts about the Gambier Islands in French and we could write, as some french people say : « Iou arre in Frrench Polynesia, so iou ave to spik Frrench » – or in our case to read French. Lucky you, non-French speaking reader, we do not approve such a …

Poursuivre la lecture de « The Gambier Islands »

Gambier > Tahiti

Quand faut y aller, faut y aller !

Malgré notre peu d’enthousiasme pour quitter les Gambier et Mangareva, il ne fallait pas manquer les deux ou trois jours de conditions favorables pour monter vers le Nord-Ouest, direction les Tuamotu puis Tahiti. En effet, après, c’était du vent d’Ouest tout le temps aux Gambier, ce qui impliquait du près pour nous, allure qu’on essaie d’éviter pour des tas de bonnes raisons : lenteur, inconfort, efforts plus …

Poursuivre la lecture de « Gambier > Tahiti »

Nana Mangareva

Après 8 semaines (eh oui, tout ça !) passées à Mangareva et ses alentours, il faut bien, un jour, se décider à partir … Le gréement est en effet changé, plus rien n’empêche Schnaps de reprendre la route vers de nouveaux horizons, de nouvelles îles et de nouvelles découvertes. Si ce n’est l’envie de rester dans les îles Gambier, dans ce Paradis, avec tous ces gens si accueillants.

Comme d’habitude lorsqu’on quitte un endroit où …

Poursuivre la lecture de « Nana Mangareva »

Remplacement du gréement dormant

Le remplacement du gréement dormant, sur Schnaps, c’était prévu. A l’arrivée en Nouvelle-Zélande, avant de repartir vers d’autres horizons. On ne l’avait pas fait avant de partir car il était (en tous cas paraissait) en bon état après des inspections minutieuses, et surtout parce que le bateau n’avait pas navigué pendant un long moment après avoir été rééquipé correctement il y a quelques années. Après les premières nav’, pendant le convoyage d’abord et en allant …

Poursuivre la lecture de « Remplacement du gréement dormant »

Danses Mangaréviennes

La toute première fois que nous avons vu une Mangarévienne danser, on ne s’attendait à rien. C’était lors d’une des nombreuses soirées au cours desquelles le Tote, sur le départ, était fêté, une soirée à laquelle nous avions été invités dans l’après-midi, au cours de laquelle nous avons pu goûter des plats locaux (des beignets de colori, du poulpe au lait de coco… entre autres !), discuter et rire avec des Mangaréviens, et comme si …

Poursuivre la lecture de « Danses Mangaréviennes »

A donnant, donnant et demi

S’il est un jeu auquel les Mangareviens n’aiment pas perdre c’est celui du « je te donne, tu me donnes ».

On avait déjà compris, en arrivant, qu’il fallait oublier tout ce qu’on avait déjà vu auparavant, dans les Antilles ou à Panama. Là-bas, on nous sautait dessus, on essayait de nous vendre tout un tas de trucs dont nous n’avions pas forcément besoin au prix le plus fort possible, parfois en allant frapper à …

Poursuivre la lecture de « A donnant, donnant et demi »

Balades, visites et compagnie

Non, on n’a pas fait que bricoler ni manger ni rester terrés dans le bateau pendant des coups de vent. On s’est aussi un peu dégourdi les gambettes sur Mangareva, pour le plus grand bien de nos pupilles et aussi de nos gambettes qui avaient perdu l’habitude de marcher, qui plus est de faire du dénivelé.

Comme on prévoyait de rester un petit moment aux Gambier (il paraît qu’on avait des haubans à changer), on …

Poursuivre la lecture de « Balades, visites et compagnie »