novembre 2019
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Les dessous de Schnaps comme vous ne les avez jamais vus

Blanc de blanc – Schnaps vu de l’arrière vers l’avant, et de dessous (pour changer)

Oui je sais c’est un peu facile d’attirer le lectorat avec des titres pareils.

C’est temporaire… Mais c’est classe. La coque n’a plus d’osmose, elle a repris les épaisseurs qui avaient été ôtées sous la forme de couches de fibre de verre bien saines, et hop un coup de résine blanche, ça nous fait un Schnaps comme on ne l’a jamais vu. La partie immergée de la coque ne va pas rester blanche, mais le blanc c’est bien pratique pour voir les défauts et les corriger avant de faire les vraies couches de peinture. La quille a également été brossée et recouverte d’époxy.

Schnaps vu de côté, déguisé en blanc. Mais on l’a reconnu !

Ça se voit, les travaux avancent. L’équipe de Dave et Julie au grand complet s’affaire sur Schnaps, ce qui fait que tout s’accélère. C’est chouette, ça nous fait un tout petit peu peur parce qu’il faut qu’on tienne la cadence à la fois sur le compte en banque et la conception des travaux suivants sur la to-do list… mais c’est très positif.

On s’est dit qu’on allait faire un héliport sur le pont. On sait jamais, ça peut servir. Bon en réalité c’est la trace des rails sur lesquels le capot de la descente du carré glissait. On garde le capot et la possibilité de l’ouvrir, mais il ne va plus glisser, donc ouste les rails.
A l’arrière du cockpit, les hiloires prennent forme et pourront bientôt aider à fixer les pataras. Sans oublier que ces petites extensions vont nous protéger des vagues un peu trop curieuses !

Et dedans, ça avance aussi : on a une toute nouvelle varangue ! Oui oui, celle qui était sur l’établi et avait fourni la photo pour le dernier petit jeu…

Avec une belle varangue comme celle-là, pas de risque que Schnaps se déforme !

Au programme des discussions : des trous dans la jupe, du boulot à venir à l’intérieur, en commençant par les réservoirs d’eau, l’isolation, les modifications des meubles dedans…

On a aussi refait quelques mesures. Moi j’avance doucement sur la conception de la cabine avant et de la salle de bains donc j’ai assez peu de mesures à prendre en plus, mais Tomtom fait des plans détaillés pour les réservoirs d’eau, la position de la machine à laver dans les toilettes, le nouveau carré, la nouvelle cuisine, donc il a un peu plus de mesures à faire. Son modèle 3D était déjà bien détaillé, mais Schnaps modélisé était un peu plus spacieux que le vrai Schnaps, ce qui a nécessité quelques réajustements sur les plans…

Du coup on arrive au petit jeu. Indice: je n’ai pas recadré la photo.

Cékoiça ? À vos commentaires ! Oui je sais c’est pas facile, mais quand Thomas ou Damien gagnent du premier coup c’est pas drôle, moi j’aime bien les suggestions créatives !

Cet article en PDF


3 commentaires pour Les dessous de Schnaps comme vous ne les avez jamais vus

  • Clairette

    Choupinette propose :
    Pour une fois c facile : Un bâton de réglisse !

    Et je dois avouer qu’en termes de créativité, Choupinette marque des points ! Mais c’est pas ça, on l’aurait mangé depuis longtemps… En termes d’échelle, ça serait un ÉNOOOOOORME bâton de réglisse :)

  • Thomas (B, pas K :-) )

    Proposition creativité:
    Monsieur Malheureux :-( a passé des vacances chez monsieur Heureux :-), et les coins de sa bouche se sont redréssés :-|. Les vacances étaient au ski, alors il est tout blanc de froid, avec les lèvres bleuies (enfin même nécrosées à ce stade).
    Ce qui m’ammène à ma proposition moins créative:
    Sur un « dériveur » (ceux sur la plage, ou on est au trapèze et qu’on finit tout mouillé), les puits de dérives ont des lèvres, c’est à dire des languettes en plastique pour empêcher l’eau de remonter dans le puit de dérive. Ici, je pense que la photo c’est le puit de dérive de Schnaps vu d’en dessous, et que Schnaps n’a pas de lèvres. En meme temps les bandes marronasses de chaque coté du puit (la bande noire) auraient été masquées (pas de peinture blanche qu’on voit en haut et en bas de la photo), donc peut-être en prévision d’y fixer quelque chose ?

    • Clairette

      Ya du niveau quand même ! Je pensais avoir corsé le petit jeu, apparemment pas assez vu que tu as trouvé ! Effectivement c’est la quille vue d’en dessous, la dérive se trouve dans la quille. Les faces verticales de la quille ont été traitées mais pas la semelle (pas très accessible). Elle aura probablement droit à un grattage pêchu puis couche de résine, mais ce n’est pas encore la priorité.
      Tiens, pour la peine, petit jeu numéro 2 : cékoiça?

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>